19.04.2019

PPRN : la COM « en position d’observation pour le moment »  

LORS DE SA CONFÉRENCE DE PRESSE jeudi 18 avril LE PRÉSIDENT DE LA COM A ÉVOQUÉ LE FUTUR PPRN EN COURS DE RÉALISATION.

« Pour ce qui est du futur Plan de Prévention des Risques Naturels, nous sommes pour le moment en position d’observateurs » a indiqué Daniel Gibbs jeudi 18 avril lors d’une conférence de presse. 

« Nous allons écouter attentivement ce que nous dit l’Etat qui est dans son rôle puisqu’il détient la compétence de l’Environnement. » a-t-il annoncé, en glissant que la collectivité souhaiterait à terme récupérer cette compétence. 

Et d’ajouter : « nous allons aussi écouter ce que va dire la population lors des réunions publiques ». 

Selon la loi, les services de l’Etat doivent organiser trois réunions publiques avant de prendre l’arrêté adoptant le document final. La première réunion publique de présentation du nouveau volet «submersion marine» du PPRN s’est déroulée le 9 avril dernier. Et a consisté en un point sur l’avancée de la révision du PPRN. La deuxième réunion est fixée au mardi 23 avril de 9 heures à midi à la CCI et portera sur la présentation de la cartographie de l'aléa cyclonique révisé. La dernière est programmée au vendredi 10 mai de 16 à 19 heures ; seront alors présentés le nouveau plan de zonage réglementaire et du règlement révisé pour l'aléa cyclonique.  

« Nous devons tous y assister » considère le président. « Il conviendra bien sûr de se montrer vigilants le moment venu sur ce qui sera préconisé pour l’avenir de Saint-Martin » a-t-il ajouté. « Que certaines choses soient imposées chez nous et pas chez les autres peut susciter des incompréhensions » conçoit-il. Mais il reconnaît que « dans des situations graves ou dangereuses il y a des décisions à prendre ». Et rappelle que la COM apportera ensuite son son de cloche, puisque le conseil territorial devra donner son avis sur le PPRN. 

Fanny Fontan
6 commentaires

Commentaires

détail important :
le président oublie de dire que c est sa responsabilité pénale qui est engagé si il y a 1 mort a la prochaine submersion.Il peut faire le matamore devant l’état mais pour l'instant il est passé a travers, donc pas de précipitation pour reprendre les compétences en matière d'environnement surtout quand on voit comment sont gérés les services délégués par l’état à la COM....

Avant de vouloir assumer une nouvelle responsabilité il faudrait assumer les actuelkescet faite ses preuves ..... ce qui est loin d être le cas

s'ils gèrent l'environnement comme l'urbanisme, l'aménagement du territoire, les bâtiments scolaires et la gestion de la COM, ça va être un beau gâchis !

Observez bien comment les gens sont logés dans l'emprise du PPRN !

pas compris

Quand un administration à l'arrêt promet qu'elle est en "position d’observation pour le moment" on peut s'attendre à RIEN

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.