13.03.2019

Un restaurant de plage reconstruit sans permis à la Baie Nettle

Le parquet a été saisi de l'affaire par les services de l'urbanisme de la COM.

MISE A JOUR : lundi 18 mars

Les trois restaurants situés la plage de la Baie Nettle ont été entièrement détruits par le passage de l’ouragan Irma. Si le Sand et le Dream n’ont pas encore été reconstruits, tel n’est pas le cas de l'ancien Ma Ti Beach*. Son chantier a débuté il y a plus de sept mois. Mais sans permis, ni DPI. Les services de l’urbanisme de la Collectivité le confirment dans l’émission Thalassa diffusée lundi sur France 3. «Ces travaux sont en complète illégalité», déclare Vincent Rodriguez. «Mais à Saint-Martin on pense qu’on peut tout faire et qu’on ne sera pas inquiété par la loi», précise-t-il. Le nouvel exploitant du restaurant l’a pourtant bien été.

En août 2018, les services de l’urbanisme ont dressé un procès verbal de ce chantier qui, outre la reconstruction comprend aussi une extension en dur. Le PV a été transmis au parquet le mois suivant. Le vice-procureur a alors ordonné une enquête de gendarmerie. L’Urssaf a également été saisie pour confirmer ou infirmer des faits de travail dissimulé sur le chantier. Malgré la procédure en cours, les travaux se sont poursuivis.

En parallèle, le nouvel exploitant qui est aussi le directeur de l’hôtel Mercure, fait l’objet d’une autre enquête pour construction illicite. Fin juin 2018, les services de l’urbanisme de la COM avaient dressé un procès verbal après avoir constaté que le mur d’enceinte de l’établissement hôtelier avait été reconstruit sans avoir respecté les règles établies par le POS (plan d’occupation des sols) sur une parcelle dont la COM est propriétaire. Dans cette affaire, une autre enquête de gendarmerie a été diligentée et la direction de l’environnement (DEAL) a transmis au parquet un PV fin décembre.

Le vice-procureur est dans l’attente des résultats d’enquête pour décider des poursuites judiciaires à entamer à l’encontre du dirigeant.

* Le fonds de commerce appartenait à Laurent Maubert, celui-ci étant toujours propriétaire de l'appellation Ma Ti Beach.

Estelle Gasnet
22 commentaires

Commentaires

pas très clair le gérant du MA TI BEACH est L.R alors que le directeur de l'hotel mercure est A.B donc est-ce une même personne qui a deux identités... Une petite vérification s'impose...

L.R. a vendu à À.B. ...tout simplement ! Et À.B. se sent pousser des ailes...entre ça et le reste !

Remettons les choses en place, A.B propriétaire de l hôtel mercure car la direction c est sa fille,le festival de music c est le fils !!! Et aussi propriétaire du Layla's et aussi de l hôtel du golf à Bellevue et des problèmes partout !!!!

BAKI est un ROUBLARD
Il a acquis une fortune avec des fonds Européen.
Elle est pas belle la vie?

Baki a acheté le Laylas, pas le Mati Beach. Il n'a aucune parole. C'est un serpent.

Encore une histoire de Québécois( Canadien) et oui l'escroquerie est encore et toujours de mise ici comme partout
Baki si tel est son nom fera comme Tapi( nanars) avec ça popularité et l'aide de certains élu ou fonctionnaires de la préfecture il vont continuer à rouler le contribuable, il se fait tout financer...

et cela devient une habitude locale , les québeqois viennent a st martin sous leurs airs de philanthrope blanchir leur argent - quelques affaires pour mémoire snc lavalin pour l’aéroport de grand case, l’étonnant groupe jutras pour les élections 2012 que nous retrouvons après le cyclone sous un autre nom, le fameux Baki avec ses multiples clubs de nuits a Montréal

et Delvered qui met des échafaudages partout mais sans ouvrier ......il perçoit les acomptes et hop la vie est belle ....

Encore une fois un commentaire polémique et envieux. Soumettez la liste complète des projets complétés par Deldevert.
Vous êtes ridicule.

Je doute fortement de votre intelligence en lisant le contenu de votre message. Notre famille ne possède pas de nightclubs. Vos accusations sont fausses et diffamatoires.
Pendant que les ''québécois'' travaillent, que faites-vous? Vous êtes sur le chômage technique ou en arrêt maladie au bord de la plage?
Vous êtes mauvais et pathétique. C'est lamentable de trouver un tel racisme en ligne.

C'est pas en jouant aux blanches colombes que st Martin va se reconstruire.

Plusieurs établissements sont partis du côté glauque pour s'installer côté hollandais.

La journaliste qui est à la botte de Gibbs démolit systématiquement le côté hollandais, c'est de l'intox

svp laissez la loi faire son travail.Nous sommes dans un pays de droit.
Baki n'est pas le gérant du Mati Beach (facile à vérifier).
Soyez plutôt fiers des gens qui travaillent et qui aiment StMartin.
Sxm , Philippe,Marc,Philia,Pierre alias Anonyme,Juste ont aussi droit à la parole même sous le couvert de l'anonymat avec leurs paroles calomnieuses.

et.....3 villas aux terres basses pour notre Baki Arbia....les fonds européens . les subventions edf pour le Mercure ....quand va t il racheter l’Hotel.....de la Collectiivite et chasser ceux qui y sont ...
Baki le Tapi de st martin ....bravo il a compris que tout s’achète avec ou sans argent ...et tout au nom de madame et des enfants

Comment fait-on pour avoir autant de paroles horribles!?
Votre commentaire est diffamatoire et déplacé.
C'est très facile d'insulter une personne par jalousie et mépris.
Pendant ce temps, nous réalisons de magnifiques projets et nous restons loin des gens comme vous. Restez cacher sous un nom fictif, vous êtes honteux.

Gaspard tient la corde.

A l'évidence Gaspard tient la corde en terme de véracité des infos. Madame a ses maisons aux Terres Basses et a racheté le Mati Beach.
Leylas aussi mais cela a couté moins cher sauf que le bailleur n'est pas le bailleur et sans bail on ne fait pas grand chose. Le terrain appartient à la Com et pas à Marie (pov Baki il s'est fait roulé pour une fois)

Au l'emplacement de l'ex Mati Beach hier, on faisait les peintures. Aujourd'hui on pose l'étanchéité du toit. que va t'on faire demain.

Il parait que la Préfecture a ordonné l'arrêt des travaux.

Manifestement notre homme de paille puisqu'il n'a rien à lui, tout est à bobonne, n'en a cure et s'arroge le droit de narguer la justice. Il est vrai que fifille veille au grain.

A suivre. que vont ils faire demain????

Nous sommes des entrepreneurs et nous participons au développement économique de l'ile.
Des dizaines d'emplois sont crées chaque année et nous nous assurons de bien gérer nos affaires.
Nous sommes aussi des philanthropes. Nous avons plusieurs fondations qui ont des objectifs de protection de l'environnement ainsi que de l'éducation et de la culture.
Nos entreprises sont familiales. Quel est le problème?
Et vous, cher monsieur, quelle est votre contribution personnelle et professionnelle sur notre ile?
Vous pourriez déjà révéler votre identité pour commencer. Malheureusement, en 2019, certaines personnes n'acceptent pas les femmes dirigeantes. Grandissez mon cher car ce n'est que le début.

Vous parlez tous sans savoir , la moitié est faux ....
Essayez d imaginer les centaines si ce n est plus , de personnes , de familles qui vivent , qui travaillent grâce à Baki , sur l île et ailleurs
Moi désolé , c est le mot respect qui me vient , que ça plaise ou non

la moitié fausse

si une moité est fausse (puisque c'est un nom féminin), l'autre moitié est vraie donc. Je pense même que la totalité est vraie (encore féminin).

si rien que la moitié est vraie alors la justice doit passer.

quant au personnel qui travaille; a t'on eu la curiosité de vérifier s'il est bien déclaré.

Ce serait pourtant si simple en montrant le P.C accordé et les intervenants sur un panneau, comme c'est prévu pour tout chantier.
Alors tout ça c'est clair comme du jus de boudin et bon courage au juge.

C est juste désolant , nous avons une presse à l image de notre pauvre territoire ... c est triste .
Pas de modérateur ? Donc pas de modération , les gens se jettent d horribles accusations , que je ne souhaite à personne.
C est regrettable de jeter des anathèmes, quand il faudrait bien au contraire s’unir pour reconstruire.
Je n accuse personne et ne juge personne , si ce n est l’organe de presse qui devrait faire a minima son travail de neutralité et permettre un accès à l information sans accessoires de calomnie inutile et dtestable.
J espère que la friendly island va retrouver son beau chemin, en l’aidant au passage les ingrats qui nous pollue la vie.

Bien à vous tous

Je déplore tant de médisances !
Je préfère évoquer ce que je sais !
L'hôtel mercure / hommage est le seul hôtel qui est resté ouvert après Irma.
Ainsi la famille (AB) à pu recevoir et nourrir des gens en détresse , mais aussi l'armée ( les pouvoirs publics ) , les équipages AIr France et Air Caraïbe en autre!

La méchanceté, les accusations non fondées ne servent qu'à enrichir une population qui n'a que pour but de ternir et détruire une image, un hôtel qui est dirigé par une famille dynamique qui crée de l'emploi et donc de la richesse !

Il serait intéressant, que certains journalistes du Soualiga plutôt que
de chercher à faire du sensationnelle, cherche à vérifier
un minimum leurs sources, car suivant l'article concernant la
construction pseudo illégale sur la plage de KIM SHA du restaurant
ROXY, celui-ci suivant les dires de votre article devrait être
maintenant totalement rasé, et ce n'est pas du tout le cas, car il ouvre
très prochainement, ce qui m’entraîne à penser q'un peux de
professionnalisme ne vous fera pas de mal....attention aux poursuites !!

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.