13.07.2016

Wendy a été tuée et agressée sexuellement, l’auteur a été arrêté

Le meurtrier présumé a été arrêté mardi matin. Il a avoué.

«Je l’ai bousculée violemment et elle est tombée [dans le bosquet où elle a été retrouvée]... J’ai pris un morceau de verre et je lui ai porté des coups», a raconté aux gendarmes l’homme qui dit avoir tué Wendy. «Il a aussi précisé qu’il l’avait agressée sexuellement», a indiqué le procureur de Basse-Terre, Samuel Finielz lors d’une conférence de presse ce mercredi après-midi.

L’auteur des faits est un homme né à Saint-Martin en 1994. Il ne présenterait pas de troubles mentaux ; des examens doivent toutefois être pratiqués. Il a été interpellé sur une plage mardi matin par les gendarmes. Il a été identifié grâce à trois témoignages de personnes. «Une personne a expliqué que samedi matin, elle avait vu sortir des bosquets un homme au comportement suspect», a déclaré le procureur. Le témoin a fait une description physique très précise de l’homme en notant précisément sa coupe de cheveux et leur couleur, roux. Cette description a été corroborée par d'autres témoignages.

Grâce à ces éléments, les gendarmes ont réalisé une enquête de proximité à la Baie Nettlé. «Sur la plage, ils ont vu un homme correspondant. Ils lui ont demandé son identité. Il n’a pas voulu répondre. Il a aussitôt été placé en garde à vue et emmené à brigade pour être interrogé», explique Samuel Finielz.

Il a été auditionné à trois reprises et a reconnu ses actes après avoir nié une première fois. Néanmoins, il n’a pas su expliquer les raisons. Les vêtements qu’il portait mardi lors de son arrestation étaient les mêmes que ceux qu'ils avaient samedi matin; ils ont été analysés. Malgré un lavage, des traces de sang ont été retrouvées.

L'individu présente également "de nombreuses griffures et entailles sur le corps consécutives au crime perpétré", précise la gendarmerie.

Les prélèvements qui avaient été envoyés lundi à Bordeaux pour déterminer un ADN, ont révélé un ADN masculin. Mais comme l’auteur des faits n’a aucun antécédent judiciaire, son ADN n’était pas répertorié et, s’il n’avait pas été retrouvé et s’il n’avait pas avoué, il aurait été plus difficile de le confondre. Néanmoins il s'agit bien du sien.

Le corps de Wendy sera autopsié demain jeudi par deux médecins légistes qui viennent spécialement de Guadeloupe. Il sera ensuite rendu à la famille qui doit repartir en Belgique ce week-end.

L’homme interpellé sera lui déféré devant le pôle de l'instruction de Pointe-à-Pitre et placé en détention. Il ne s'agit pas de "l'exhibitionniste de la Baie Nettlé". 

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.