15.09.2016

Pêche illégale de bourgots et outrage à un agent de la Réserve naturelle.

Le tribunal correctionnel a fait sa rentrée ce jeudi 15 septembre à 8h30.

«Je ne savais pas que c’était interdit parce que je pêche ici depuis que je suis tout petit» se défend à la barre A.L, 56 ans, cuisinier employé par la Collectivité. Il est accusé d’avoir ramassé plus d’un kilo et demi de bourgots de moins de 4 centimètres dans l’enceinte de la Réserve naturelle et d’avoir outragé les agents de la Réserve.

Le 3 février 2016 aux alentours de 16h, des agents de la Réserve naturelle constatent que plusieurs hommes sont en train de pêcher des bourgots, les pieds dans l’eau sur la plage de Grandes Cayes. Une fois que les agents leur expliquent que c’est interdit, quatre des cinq hommes arrêtent immédiatement leur activité. Tandis qu’ils remettent à l’eau les coquillages contenus dans leur seau, seul A.L refuse de coopérer. Le ton monte et il finit par lâcher quelques insultes : «J’en ai marre de la Réserve et de ces F**** Blancs, la Réserve est contre les Blacks».

Face au juge, ce jeudi 15 septembre, le prévenu interroge : «qu’y-a-t-il de mal à pêcher quelques bourgots ?». Il explique alors que les faits se sont déroulés la veille de son anniversaire et qu’il voulait préparer un bon petit plat pour le célébrer. Le juge semble agacé par la mauvaise foi apparente du prévenu qui dit ignorer le caractère illégal de la pêche dans l’enceinte de la Réserve : «je n’habite pas ici depuis longtemps lui répond-il, mais il me semble que sur cette plage justement, il y a de grands panneaux sur lesquels il est écrit que c’est interdit ».

L’agent outragé présent à l’audience n’a pas souhaité se constituer partie civile et donc pas demandé de dommages et intérêts. A la demande du magistrat, il rappelle que la pêche est interdite dans la Réserve pour laisser les espèces proliférer, ce qui permet entre autres, de pouvoir pêcher en dehors de la Réserve celles qui ne sont pas protégées.

Déclaré coupable, A.L qui n'avait pas souhaité prendre un avocat, a finalement écopé d’une amende de 500€ avec sursis pour outrage et de 150 € d’amende pour pêche illégale.

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.