21.08.2020

Les auteurs de fausses attestations pour passer la frontière seront poursuivis

Depuis le 31 juillet midi, il est obligatoire de présenter une attestation pour franchir la frontière en venant de la partie hollandaise. Le document est délivré sur demande par les services de la préfecture. Les motifs pour être autorisé à entrer en partie française sont limités aux simples motifs impérieux (professionnel-médical).

Les attestations qui avaient été accordées par la préfète durant le confinement sont toujours valables de même que celles dites Form C délivrées par la police de Sint Maarten.

Les contrôles sont effectués par la police aux frontières à Belle Plaine et par la gendarmerie à Bellevue. Aux deux autres points – Oyster Pond et Terres Basses/Cupecoy – des conteneurs ont été posés au milieu de la chaussée mais ils sont contournés par des piétons.

Lors des contrôles, les gendarmes et policiers ont pu observer de fausses attestations avec l’entête soit de la préfecture, soit de la police de Sint Maarten. Les individus ont été identifiés. «Ils seront placés en garde à vue», a assuré la préfète lors d’une conférence de presse mercredi matin en présence du commandant Stephan Basso. Les personnes seront poursuivies pour faux et usage de faux, a précisé Sylvie Feucher.

Estelle Gasnet