27.06.2019

Il vole 4 500 € à son patron et 3 500 $ à une dame

Un jeune de 26 ans était convoqué ce jeudi.

En novembre 2018, un salarié d’une société a volé 4 500 euros à son employeur. MM, âgé de 26 ans et natif de métropole, avait besoin d’argent et ayant vu son patron mettre l’argent destiné aux payes dans son bureau, il a décidé avec un complice de cambrioler le bureau. Durant la nuit, ils ont démonté le bloc de la climatisation et a cloison. MM sera rapidement mis en cause par une connaissance du complice. Interpellé et placé en garde à vue, il a reconnu les faits sans difficulté.

MM était ainsi convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin jeudi matin. Absence à l’audience, il a été condamné à six mois de prison avec sursis et à verser 6 500 euros de dommages et intérêts à la victime.

Après le cambriolage, MM a décidé de rentrer en métropole mais avait encore besoin d’argent ; les 4 500 euros dérobés à son patron, lui ont été volés dans le squat qu’il occupait, il était sans domicile fixe. Pour combler ce besoin pécuniaire, il décide alors – sur les conseils de son acolyte – d’escroquer une dame qui souhaite changer ses fenêtres. Il édite une fausse facture grâce au matériel informatique et logiciel d’une connaissance exerçant dans les menuiseries extérieures, et la présente à la dame. La facture a pour but de faire croire à la victime que les matériaux sont commandés et qu’elle doit ainsi verser des arrhes, soit 3 500 dollars.

Des faits qui valent à MM une seconde convocation en justice. Dans ce dossier, il a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Estelle Gasnet
4 commentaires

Commentaires

il pourra continuer en métropole ,il n’est toujours condamné qu’à du sursis ,pas belle la vie ?

Je ne comprends pas le sens du sursis ici.

S'il avait été condamné à de la prison ferme, il aurait eu un toit et aurait été nourrit logé..., En fait il l'on puni en le laissant dans la rue !!!

Hydghy

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.