18.02.2019

1427 tablettes numériques pour les élèves de Saint-Martin

Co-financées par la COM et l'Etat, les tablettes seront déployées dans les établissements des 1er et 2nd degrés d'ici la fin de l'année scolaire.

« Ceci est un outil de travail. Il faudra venir et repartir avec car vous travaillerez dessus à la maison et à l’école. Ce cartable doit être tout le temps avec vous » indique Suzelle Karam, principale du collège Mont des Accords, aux élèves de la 3ème 2.

Jeudi 14 février, la Collectivité leur remettait 27 tablettes numériques. « C’est une belle opportunité pour nous parce que pour accéder à la salle informatique c’est compliqué comme on est beaucoup de classes » confie une élève qui s’apprête à se lever pour aller chercher la sienne.

« Depuis 2015, le gouvernement a impulsé sa politique du numérique et la Collectivité s’est inscrite là-dedans » a déclaré Medhi Boucard, le directeur de l’éducation à la COM. D’ici quelques jours, l’ensemble des élèves du collège Mont des Accords devrait également recevoir une tablette. Le lendemain, vendredi 15 février, certaines de ces tablettes étaient aussi distribuées à l’école Hervé Williams. La Collectivité en a en effet commandé 1427 (1200 pour le collège et 227 pour les primaires) cofinancées par l’Etat, pour un montant avoisinant les 700 000 euros.

« L’objectif est de donner à nos élèves du territoire, le meilleur de ce qui se fait. Dorénavant vous n’aurez pas à envier les élèves de métropole ou de Guadeloupe » a avancé Annick Petrus, troisième vice-présidente en charge de l’éducation. Le marché a été confié à GIG éducation, entreprise spécialisée dans l’accompagnement des collectivités locales et établissements publics antillais dans la mise en œuvre de tous leurs projets d’informatisation. Marie-Noëlle Reynaud, la responsable de l’antenne guadeloupéenne, a expliqué avoir choisi ces tablettes pour « leur forme particulière ». Mais surtout, avoir cherché une marque française « car nous voulions être sûrs que les données des élèves soient stockées en France ». Elle assure par ailleurs que les tablettes ont passé tous les tests de sécurité et qu’elles sont adaptées à un usage scolaire. «Ce n’est pas de la camelote » a-t-elle affirmé aux élèves.

Pour Benoît Fricoteaux, le délégué académique au numérique (DAN), ces technologies « offrent la possibilité de développer une pédagogie différente ». Il fait notamment référence à la « pédagogie inversée » : « une partie de la collecte des informations peut se faire en dehors de la classe, puis être valorisée au moment de la classe, pour aller encore plus loin ». Bien qu’il reconnaisse que les élèves aient déjà une expertise des outils numérique du fait de leur usage personnel, il évoque les risques d’internet et des réseaux sociaux et rappelle « le rôle de l’école est notamment de vous aider à détecter des éléments suspects et à développer votre sens critique ».

Les parents étaient invités à cette cérémonie de remise des tablettes. Ils devaient signer un document pour prouver que leur enfant avait bien reçu cet outil et ses accessoires. La principale en a profité pour souligner : « nous faisons des efforts incroyables pour permettre à vos enfants de réussir. Je compte sur vous pour les responsabiliser. Vérifiez qu’ils l’ont quand ils rentrent le soir et quand ils partent le matin. »

Fanny Fontan
5 commentaires

Commentaires

Beau geste, espérons qu'ils en prendront grand soin et en feront bon usage.

Quelle bétise ! Un peu sens des priorités : une grime de modernité des services d'éducation sporadiquement HS à Saint-Martin ! Cela me fait doucement rigoler Ha................... Ha....................Haaaa ! (à lire doucement)

shuuuuut ....tu as doucement perdu une occasion de te taire ...

700 000 € !... 700 000 € pour des tablettes pour les écoliers ! « Bravo » pour cette dépense inutile et tape-à-l’œil ! Quand on voit qu’il y a encore des quartiers qui n’ont pas d’éclairage public depuis Irma (c’était il y a 17 mois quand même !). Aucun sens des priorités !

Quand on veut étudier, un stylo et un papier fonctionnent très bien. Par contre, ceux qui veulent continuer à rien f*** ça va bien les aider. Quel gaspillage !

Cet article est excellent ! Comment ne pas se tordre de rire à sa lecture... on saisit bien tout le potentiel comique de la situation, où des fonctionnaires territoriaux débarquent "en fanfare et trompettes" avec de belles tablettes pour un budget de plusieurs centaines de milliers d'euros, alors même que les élèves ne bénéficient pas d'un enseignement de base dans des conditions décentes. Gageons que les tablettes vont permettre à plus d'élèves d'obtenir un diplôme à la fin de leurs études à St Martin, haha (Vaste blague). Pour le coup, on se croirait bien dans une république bananière où les autorités balancent des cadeaux à la plèbe pour lui faire oublier ses misères !

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.