14.02.2019

Marche de protestation des agents grévistes de la COM et de la CTOS dans les rues de Marigot

La circulation était perturbée le long de leur parcours une grande partie de la matinée ce jeudi 14 février.

Les agents grévistes de la COM et de la CTOS ont entamé une marche de protestation de près de trois heures dans les rues de Marigot ce jeudi 14 février aux environs de neuf heures jusqu'au rond-point d'Agrément avant de rebrousser chemin en direction de la Collectivité où ils sont arrivés vers midi. La circulation était bloquée le long de leur parcours entraînant des perturbations.

Hier, les représentants du syndicat UTC-UGTG, à l’origine de cette grève entamée le 30 janvier, et le président de la Collectivité étaient reçus à la préfecture pour la deuxième fois, l’Etat ayant proposé de se constituer comme médiateur de ce conflit. Réunion à l’issue de laquelle aucune avancée n’était notée, chacune des parties campant sur ses positions. Les manifestants s’étaient ensuite réunis dans le hall de la Collectivité où ils avaient interpellé le président.

Samedi, lors d’une conférence de presse, Daniel Gibbs avait annoncé avoir arrêté les négociations et notifié la veille aux grévistes n’être pas en mesure financièrement de répondre favorablement à la première de leur dix-huit revendications : le recrutement de 16 agents de la CTOS.

« Hier, nous avons revu madame la préfète, comme intermédiaire. Elle nous disait qu’on ne pouvait pas recruter. L’après midi on a vu Monsieur le président on lui a ré-expliqué notre souhait, il nous a dit qu’il allait nous donner une date pour nous rencontrer et rouvrir les négociations. Aujourd’hui nous sommes toujours en mouvement en train de montrer notre mécontentement. » a déclaré lors de la marche Nicole Javois, secrétaire de la section UTC-UGTG de Saint-Martin.

Les négociations sur les dix-sept autres points n’ont pas encore débuté, les grévistes n’abandonnant pas ce premier point de revendications. « Ce qui est bien, c’est qu’il y a une solution » avance la représentante syndicale. « Un des techniciens de la COM nous a dit qu’on pourrait utiliser les fonds européens pour les services périscolaires et notamment pour recruter en tant que fonctionnaires et former ces 16 agents (qui travaillent comme animateurs dans le périscolaire et également dans les réfectoires) » a-t-elle ajouté.

La Collectivité avait évoqué envisager, comme cela se fait dans d’autres territoires, externaliser le périscolaire et le confier à des associations dans lesquelles les agents en question pourraient travailler après avoir suivi des formations rémunérées. Mais cette solution n’intéresse pas les grévistes. « Nous voulons que les agents soient intégrés en tant que fonctionnaires parce que nous ne savons pas combien de temps les associations vont vivre » explique Nicole Javois.

Fanny Fontan
5 commentaires

Commentaires

Eh bien Madame Javois donne la solution: ces revendications ne sont pas fondées puisque les agents ne sont pas formés et n'ont donc pas les qualifications nécessaires.
De plus, ce recrutement ne correspond pas à un besoin et va à contre sens de la politique nationale (réduction des fonctionnaires).
Madame Javois, demandez votre mutations en Guadeloupe, vous y serez si bien accueillie par vos amis de l'UTGC!
Qui comptent aujourd'hui le fiasco de leur appel massif à tout bloquer en Guadeloupe!
Enfin, le peuple Guadeloupéen s'est émancipé de ces tortionnaires syndicalistes extrémistes.
VIVE la démocratie, vive la France!

Cela devient ubuesque !

Pat Ayo et on sollicite les Fonds européens !!

On ne veut pas les Associations !

ON VEUT ETRE FONCTIONNAIRE !

On marche sur la tête ...

En effet.Depuis quand l 'Europe paye des fonctionnaires territoriaux?Mme Javois est enfumé par un syndicat que la majorité des Guadeloupeens rejettent et qui veut se refaire une santé ici.Je repose la question que vient faire ici un syndicat d'une autre Collectivité? Nous NE FAISONS PUS PARTIE DE LA GUADELOUPE!!!!

La France va encore payer ces gens à ne rien faire en plus du RSA,des allocations braguettes , de la sécurité sociale .....St Mahiti désormais .....

Une bande de FAINÉANTS

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.