12.12.2018

Le montant de la facture d’eau va baisser de 13 %

Saur est le nouveau concessionnaire de gestion de l'eau.

L’entreprise Saur a repris les rennes de la production, de la distribution de l’eau potable et de l’assainissement le 1er décembre. C’est le nouveau concessionnaire sélectionné par la collectivité pour gérer l’eau en partie française. Saur succède au groupe Veolia dont les deux filiales, l’Ucdem et la Générale des eaux assuraient ces services.

Concrètement pour le consommateur, cela ne change pas grand chose. Il aura toujours une facture trimestrielle comprenant la part eau potable et la part assainissement. Les interlocuteurs demeurent les mêmes puisque la trentaine de salariés a été reprise. L’agence est toujours au même endroit à Concordia ; seul le numéro de téléphone sera différent, la ligne est en train d’être installée et le numéro sera communiqué ultérieurement.

Le véritable changement – et non des moindres - pour l’usager est le prix : celui-ci va en effet baisser de 13 % dès la prochaine facture. Cela s’explique notamment par le fait de n’avoir qu’un seul prestataire au lieu de deux (suppression de marges). «Cela permet une meilleure rentabilité», confie le président Daniel Gibbs qui a, avec ses équipes, en outre négocié pour obtenir ces conditions tarifaires. Louis-Roch Burgard, président du comité exécutif de Saur, le confirme : «la COM a beaucoup négocié, elle a été très exigeante».

Cette baisse du prix est aussi rendue possible grâce aux investissements qui vont être engagés par la COM, notamment sur le réseau. «Aujourd’hui, son taux de rentabilité est de 60 %, il y a encore 40 % de l’eau produite par l’usine qui n’arrivent pas dans les robinets. Notre objectif est d’arriver à 72 % d’ici fin 2020», confie le directeur en charge des outre-mer. Saur va dépêcher dans les prochaines semaines des effectifs de métropole pour réaliser un audit du réseau et localiser avec précision les fuites. Mais les canalisations seront réparées ou remplacées selon les besoins, par la COM qui est propriétaire du réseau publique. En revanche, il n’appartient pas à la COM de changer les canalisations dans les lotissements privés. L'audit permettra aussi d'identifier les 15 000 clients eau et 11 000 clients assainissement.

Des travaux de rénovation seront aussi réalisés au sein de l’usine de dessalement située à Galisbay afin d’accroître sa rentabilité. Saur veut aussi augmenter sa performance énergétique.

Enfin, les prix des abonnements ont été revus à la baisse : celui de l’eau passe ainsi de 60 à 32 euros par an et celui de l’abonnement de 80 à 64 euros par an. Il y a désormais deux tranches de consommation : de 0 à 30 mètres cubes et au delà de 30 mètres cubes.

Estelle Gasnet
5 commentaires

Commentaires

Je rêve ?? Pincez moi. Non ...... Je n'y crois pas.
Une preuve de plus que le secteur privé est notre fossoyeur. Il faut éliminer tout ce qui ressort du secteur privé. Vivent les fonctionnaires !

Pincez moi !!! Pour une fois que les fonctionnaires sont encensés ! Externaliser, c'est effectivement ouvrir la porte aux excès ... Par contre c'est intéressant parce que ça permet à l'Etatdede ne pas payer à l'État de ne pas payer de retraites ...

J'ai un truc que je ne comprends pas : ce n'est pas l'EEASM qui se fait le changement des tuyaux ???

Veolia a une réputation d'arnaqueur . Pour une fois, la collectivité a bien fait de se débarrasser de ce voleur dont le seul but est d'engraisser ces nantis d'actionnaires !

J'entends que si l'objectif de réduction de perte est atteint sur le réseau public, on devra produire moins d'eau, donc réduire les coûts à moyen/long termes. Donc SI l'objectif est atteint => baisse de la facture, pas vrai ? Haha !

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.