14.11.2018

La COM retient Saur pour gérer l’eau à Saint-Martin

Les élus réunis en séance plénière ont dû se prononcer sur le choix d'un nouveau délégataire.

Comme souhaité depuis des années, la gestion de l’eau (potable et usées) est confiée à une seule entreprise dans le cadre d’une délégation de service public (DSP). Les élus de la COM ont retenu Saur pour succéder à la Générale des eaux (GDE) qui assurait la distribution de l’eau potable et l’assainissement ainsi qu’à l’Ucdem qui produisait l’eau potable.

Un appel à candidatures avait été lancé par la COM. Deux entreprises ont répondu : JMP Probat SXM SAS et Saur. «La première n’a pas fourni tous les éléments donc elle n’a pu être retenue», a expliqué Patrick Lentz, directeur de l’établissement des eaux et de l’assainissement. Pour autant, l’offre proposée par Saur n’a pas satisfait immédiatement l’EEASM en termes financiers. Des négociations ont été menées durant plusieurs semaines pour faire baisser «de moitié» le montant du contrat.

«Nous avons réussi ces négociations qui vont permettre de faire baisser le prix de l’eau de 13 % pour la première tranche (-0,45 euros) et de 30 % pour la seconde», s’est félicité le président de la COM Daniel Gibbs.

«Le nombre de tranches a été ramené à deux : la première dite sociale correspond à une consommation inférieure à 30 mètres cubes et la seconde supérieure à 30 mètres cubes», précise Patrick Lentz.

Avec cette nouvelle classification et tarification, «nous espérons que les personnes arrêtent de produire elles-mêmes leur eau », a précisé le conseiller territorial Dominique Riboud, président de l’EEASM.

Les principales obligations de Saur à Saint-Martin sont :

  • les relations avec les abonnés
  • le fonctionnement, la surveillance, l’entretien et la maintenance des installations du service,
  • les renouvellements des équipements des installations
  • la tenue à jour de l’inventaire technique des immobilisations
  • la fourniture à la COM d’avis et de mises en garde sur toutes les questions intéressant la bonne marche de l’exploitation et sa qualité globale
  • les prestations de contrôle de l’assainissement non collectif

Le contrat Saur débutera le 1er décembre prochain pour une durée de dix ans.

Les élus de la majorité ainsi que Jules Charville ont approuvé ce choix, Bernadette Davis et Louis Mussington se sont abstenus lors du vote en séance plénière

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.