09.11.2018

La Joint Court de justice autorise les poursuites à l'encontre de Theo Heyliger

Il est soupçonné de corruption sur un ancien membre du Parlement.

La Joint Court de justice à Sint Maarten a autorisé le parquet à poursuivre le membre du Parlement, Theo Heyliger pour des faits de corruption dans l’affaire Catfish. Il sera d’abord entendu comme témoin lors d’une audience préliminaire fixée au 28 novembre. Il sera aux côtés de J.M.S., également soupçonné d’être impliqué dans cette affaire. Ils ont été convoqués cette semaine par le procureur.

Les deux hommes sont suspectés d’avoir tenté de corrompre le membre du Parlement R.J.L. entre le 1er septembre 2012 et le 25 juillet 2013. Ils auraient fait plusieurs promesses à R.J.L. pour que celui-ci démissionne de son siège avec pour conséquence la fin de son soutien au cabinet Wescott-Williams II.

Selon les éléments de l’enquête, des sommes comprises entre 135 000 et 350 000 dollars auraient été promises à R.J.L. Si ce dernier laissait son siège, une parcelle de terrain lui était aussi promise de même qu’un poste ministériel dans le nouveau cabinet qui devait être formé.

R.J.L. n’est pas encore poursuivi par le parquet de même que C.H.M. aussi impliqué dans l’affaire.

Le parquet de Sint Maarten précise que le but d’une audience préliminaire est de discuter avec les parties avant qu’une décision ne soit prise par le juge.

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.