10.09.2018

Elèves, parents et enseignants réclament le report de la rentrée

Et ce pour permettre l'accélération des travaux et de meilleurs conditions d'accueil des élèves.

Comme prévu, élèves, parents et enseignants se sont rassemblés ce matin à 7 heures devant l’hôtel de la Collectivité. Ils protestent contre les conditions d’accueil des élèves suite aux retards dans les travaux programmés cet été par la COM. Alors qu’une délégation composée de huit personnes (trois enseignants, trois parents et deux élèves), était reçue par les élus de la COM, les élèves, en uniforme et munis de pancartes, et quelques parents, s’étaient organisés en cortège pour faire le tour de l’hôtel de la Collectivité. Une cinquantaine de parents, élèves et enseignants étaient également postés autour de la COM.

« Installer des préfabriqués contenant des toilettes pour en faire des salles de classe : je n’ai jamais vu ça nulle part en France. Je ne comprends pas pourquoi on doit accepter ça à Saint-Martin » s’indigne Ingrid, maman de quatre enfants scolarisés dans les écoles et établissements publics du territoire. « Mon fils est en 5ème à Mont des Accords où deux bâtiments sont hors d’usage. Le collège était déjà surpeuplé avant mais là il ne leur reste qu’une quinzaine de salles dans lesquelles les vitres sont bloquées et les ventilateurs cassés » ajoute-t-elle. « Ma fille est en 3ème à la cité scolaire où ils auraient besoin de 25 salles mains n’en ont que 17. Du coup elle a cours le mercredi après-midi. Il y a aussi des problèmes de bus et de cantine et aucun d’entre eux n’a de manuels scolaires » poursuit celle qui a également deux enfants scolarisés en primaire à l’école Marie-Amélie Leydet. « L’école a pu rouvrir rapidement mais subit des réductions de budget. Vendredi nous avons reçu un mot pour nous demander de contribuer à l’achat de feuilles et de petites fournitures. En tant que parents on veut bien aider mais il ne faut pas non plus nous prendre pour des canards sauvages. C’est du n’importe quoi ! » rapporte-t-elle, outrée.

Philippe Wartak, professeur des écoles à Mont des Accords, spécialisé en SEGPA explique que le bâtiment des SEGPA a été complètement détruit. « L’organisation interne qui a été mise en place entraîne des dysfonctionnements pour d’autres cours, notamment l’EPS. On se retrouve à faire cours dans la salle polyvalente à trois classes en même temps » ajoute-t-il tout en précisant : « cette proposition a été retenue en accord avec les profs pour ne pas mettre les élèves plus en difficulté mais on aurait souhaité autre chose comme des préfabriqués. On sent qu’il y a eu un manque d’anticipation ». Et de poursuivre : « on attend que la COM trouve une solution transitoire qui respecte les besoins de tous les élèves ».

« Les derniers Algécos installés à la cité scolaire sont posés sur des cales en bois. Aucune norme n’est respectée » s’insurge Clément Delrez, prof de maths et parent d’élève. Cécile Lucidarme, représentante de l’UPESM (association des parents d’élèves) explique qu’il y a aussi de « gros problèmes » par rapport aux bus et notamment la ligne Quartier d’Orléans-Cul de Sac – Robert Weinum : « on ne peut même plus inscrire les enfants ».

« On a bricolé l’année dernière. On a beaucoup pris sur nous. Et là on repart sur les mêmes conditions que l’année dernière. A la cité scolaire nous n’avons pas de CDI (alors que nous avons des élèves qui en ont besoin, notamment pour préparer les TPE), ni de salle de permanence. Il y a encore des fils qui pendant dans les salles. Ce ne sont pourtant pas des choses très longues à faire. Même les petits travaux n’ont pas été effectués. Et on sait que ce ne sont pas les entreprises qui étaient en vacances cet été. Il y a eu un manque de suivi. On en est presque à considérer que la COM nous a menti. On attend que les travaux s’accélèrent. Et la présence des élèves et des enseignants les ralentissent. On ne peut pas non plus faire cours dans le bruit. Il faut repousser la rentrée comme ça avait été fait après Luis » avance Laurent Bayly, professeur d’histoire au lycée Robert Weinum et secrétaire territorial pour le second degré du syndicat SNES-FSU.

Vers dix heures, le cortège se dirigeait vers le service de l’éducation nationale pour demander le report de la rentrée.

L’UPESM a présenté aux autorités son « état des lieux et difficultés diverses des établissements de Saint-Martin » (dont voici le pdf : 

). L’association des parents d’élèves a ainsi listé sur quinze pages, photos à l’appui, les points noirs de cette rentrée à Mont des Accords, à la cité scolaire, au LPO, au collège de Quartier d’Orléans, aux écoles de Grand Case, Simeonne Trott, Marie-Amélie Leydet et Omer Arrondell. Elle relève ainsi les difficultés rapportées par les enseignants et parents évoquées ci-dessus, ainsi que, entre autres : « le hall d’entrée du collège prend l’eau et la ferraille de la dalle béton est attaquée, clôture à l’arrière du collège toujours dangereuse » (Mont des Accords), « Il n’est plus possible de travailler dans la cantine. Cette année les cours de restauration et de cuisine ne seront pas assurés tant que l’établissement ne sera pas réparé. Raisons : problèmes d’hygiène et de sécurité. Suite à la menace de grève les travaux semblent avancer (LPO) », « aucun travaux cette année, plusieurs salles de cours sans fenêtre (collège de Q.O) »…"Ce document est incomplet, il manque des établissements pourtant concernés. Nous attendons des retours de ces derniers afin de compléter ce document" indique l'UPESM.

Le collectif « enfants, parents, enseignants de Saint-Martin » informera au cours de la journée de l’avancée des discussions.

Michel Sanz, l'IA-DAASEN qui a reçu la même délégation que la Collectivité au service de l'éducation nationale a répondu négativement à sa demande de reporter la rentrée de quelques jours le temps de réaliser les petits travaux. « Reporter la rentrée dans quels établissements ? On ne peut pas décider de fermer unilatéralement tous les établissements car il y en a où il n'a pas de problème. Ferme deux jours ne changerait rien. Les travaux sont en cours et on ne pourra pas le faire aller plus vite. " considère-t-il. Il déclare toutefois avoir bien pris en compte les listes de doléances du collectif et assure que Christian Climent-Pons, directeur de projet, chargé de la reconstruction du système éducatif de Saint-Martin, va vérifier chaque point soulevé et voir avec la COM comment accélérer les choses. Il propose, en attendant, d'aménager les emplois du temps des élèves dans les classes où il y a des problèmes "avec beaucoup de souplesse pour ne pas que les enfants soient pénalisés". 

Fanny Fontan
5 commentaires

Commentaires

il est où M. Mussington qui faisait une marche blanche pour un resto hors la loi, là on ne le voit plus gesticuler pour quelque chose de primordial, les gens de la COM sont où aussi, l'avenir des enfants du peuple ne les concernent pas ... à part piquer dans les caisses ils savent faire quoi... car là bizarrement on en entend plus parler ... attendre le Président Macron et bloquer l'ile y'a que comme cela que vous aurez quelque chose pour vos enfants, les élus s'en moquent ... à part encaisser à la fin du mois et placer leurs copains les autres ne les concernent pas...

Mon équipe et moi-même partageons le désarroi des parents d'élèves et des enseignants. Nous avons fait notre maximum pour que cette rentrée scolaire soit exemplaire. Je m'engage à faire mieux la prochaine fois. Vous pouvez compter sur mon entier engagement dans la limite de nos capacités d'action qui comme chacun le sait, sont très limitées.

En qualité de Sénateur je souhaite une bonne rentrée scolaire aux chefs d' établissements, aux enseignants, aux élèves, au personnel administratif, technique, medical et medico-social et plus largement à toutes celles et tout ceux qui les assistent dans leurs missions au quotidien. Que Dieu me bénisse.

Je suis bien consciente que les conditions nécessaires à une éducation adéquate ne sont pas réunies à Saint-Martin actuellement. Vous pouvez compter sur mon engagement de Dépitée, afin que des conditions normales et dignes d'étudier soient rétablies dans les meilleurs délais.

Vous êtes notre avenir, vous méritez toute notre attention et notre soutien indéfectible.

Look as you owwn the room, where you go. Through developing your trading
plan, youu could have a personal road map to conform to.
Looking smart and elegant would require up plenty off your some effort. http://Je.an.ne.A.rno.ld8.2.00@zelzone.net/?a%5B%5D=%3Ca+href%3Dhttp%3A%...

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.