09.03.2018

Trois ans de prison ferme pour trafic de cannabis

Un Saint-Martinois de 41 ans a été jugé par le tribunal correctionnel en état de récidive selon la procédure de comparution immédiate.

Il était soupçonné par l’OCTRIS et la gendarmerie d’organiser de nouveau un trafic de cannabis. T.S., 41 ans et déjà condamné pour trafic de stup, a été interpellé dans le cadre d’une opération judiciaire le 6 mars dernier. Un peu plus de 1,1 kg de cannabis a été découvert à son domicile à Sandy Ground. Les gendarmes ont également saisi du matériel de conditionnement, plusieurs balances ainsi que plus de 2 000 euros et dollars.

Lors de sa garde à vue, T.S. a reconnu les faits et s’en est justifié. Il revend de l’herbe de cannabis pour honorer une dette de 14 000 dollars. Cet argent représente la somme qu’il a fait perdre à d’autres en se faisant arrêter par les gendarmes il y a plusieurs mois ; la marchandise qu’il devait revendre ayant été saisie. Suite à cette interpellation, T.S. a été condamné à de la prison. Il en est sorti l’été dernier et a été immédiatement retrouvé par les personnes à qui il doit l’argent. Elles l’ont séquestré et ont menacé sa famille, a-t-il expliqué. Et ainsi de justifier la revente de cannabis.

Il est parvenu à vendre un kilo d’herbe par semaine et à rembourser 5 000 dollars. Ses clients venaient à son domicile ou il les livrait avec son scooter ou sa voiture qui ont été saisis dans le cadre de l’enquête.

Sept de ses clients ont aussi été entendus par les gendarmes et ont identifié T.S. comme leur fournisseur d’herbe depuis plusieurs mois.

T.S. a fait l’objet de plusieurs semaines de surveillance par les enquêteurs. Ses conversations téléphoniques ont été placées sur écoute. Il avait plus de 260 contacts dans son téléphone.

T.S. a été placé en détention provisoire à Saint-Martin à l’issue de sa garde à vue dans l’attente de son procès qui a eu lieu vendredi matin.

Le vice-procureur a requis une peine de quatre ans de prison ferme, son maintien en détention et la confiscation des biens saisis. Après en avoir délibéré, le tribunal a prononcé une peine de quatre ans de prison dont un an assorti du sursis et son maintien en détention. T.S. sera donc incarcéré vendredi soir en Guadeloupe. Une interdiction de séjour à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy d’une durée de cinq ans à compter de sa sortie de prison a aussi été prononcée de même que la confiscation des scellés.

Estelle Gasnet
3 commentaires

Commentaires

Pour l’État français il est mieux de consommer " Bayer " ( + 18 000 morts par an en france , 46,769 milliards d'euros chiffres d 'affaires annuel ) que du cannabis qui traite des maladies et donc sauve des vies ( Cancer , Fibromyalgie , Épilepsie , Sclérose en plaques ect )

Si le cannabis servait à sauver des vies çà se saurait.

il serait bien que le " Doc " retourne a l’école se faire une culture . La culture c'est comme la confiture , moins on en a , plus on l’étale

https://www.nouvelobs.com/monde/20171017.OBS6129/la-legalisation-du-cann...
https://www.royalqueenseeds.fr/blog-comment-la-marijuana-a-des-fins-medi....
https://www.psychoactif.org/forum/t27916-p1-Colorado-Quand-legalisation-...

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.