08.02.2019

Présidence des RUP : Daniel Gibbs reçoit une délégation des Canaries

Deux ministres des Canaries et un chef de cabinet sont actuellement à Saint-Martin.

Après s’être rendu par deux fois aux îles Canaries, dans le cadre de la présidence de Saint-Martin de la Conférence des présidents des RUP (Région Ultra Périphérique), c’est au tour de Daniel Gibbs de recevoir. Il accueille du 7 au 9 février une délégation de cet archipel espagnol, composée de Pédro Ortega, ministre en charge de l’Economie, de l’Industrie et de la Connaissance, Ildefonso Socorro Quevedo, vice-ministre en charge des Affaires économiques avec l’Union Européenne, et Guayarmina Peña Garcia, chef de cabinet du ministre. Une visite consécutive à la signature du Mémorandum of Understanding en novembre 2018 à Gran Canaria.

« Ce Mémorandum a pour objectif de renforcer les relations entre nos îles à travers des actions de coopération politique, technique et institutionnelle » a déclaré Daniel Gibbs lors d’un point presse organisé avec la délégation jeudi 7 février en fin de journée. Et d’énumérer les domaines d’intervention concernés : « les énergies renouvelables, pour lesquelles les Canaries sont les champions du monde, le développement touristique et portuaire, la mobilité des jeunes, et le changement climatique ».

La coopération entre les RUP vise également à favoriser le partage de bonnes pratiques dans le cadre de l’actuelle présidence saint-martinoise de la Conférence des Présidents des RUP, qui se clôturera à Saint-Martin en février 2020. Le gouvernement des Canaries avait en effet assuré ce rôle l’année dernière. « Nous sommes là pour soutenir Daniel Gibbs en tant que président de la conférence des présidents de RUP et lui offrir notre collaboration, afin de travailler ensemble au bénéfice de tous les territoires » a indiqué Pédro Ortega, ministre en charge de l’Economie, de l’Industrie et de la Connaissance des Canaries.

« La présidence de Saint-Martin est un enjeu important pour nous, car il s’agit là de défendre les RUP, notamment dans le cadre de la réforme des politiques européennes pour la nouvelle période de programmation 2021-2027 et de faire reconnaître, au niveau communautaire, leurs spécificités » a précisé Daniel Gibbs. Les RUP devront être particulièrement attentives et « vont devoir lutter pour maintenir leurs avantages » a insisté le président de la COM qui pense aux prochaines échéances que constituent les élections européennes (le 26 mai) et le renouvellement de la commission européenne. « Notre objectif est qu’enfin nos territoires soient pleinement considérés sur la base de l’article 349 du Traité qui définit le fonctionnement de l’UE (le fameux TFUE). C’est une demande de longue date, qu’il faut parvenir à concrétiser. » a-t-il ajouté. Daniel Gibbs et la délégation des Canaries ont également évoqué un projet encore à l’état d’idée, de créer une course de voile qui soit à la fois un événement culturel et historique, qui retrace le parcours de Christophe Colomb en partant des Canaries (et en passant par Madère, autre RUP) vers Saint-Martin.

« Nous poursuivrons également la mise en œuvre des actions conjointes avec l’ensemble des RUP et avec les institutions européennes dans le but de valoriser nos atouts et notre savoir-faire dans les domaines d’intérêts communs comme la croissance verte et bleue, la question du réchauffement climatique qui nous concerne tous » a assuré Daniel Gibbs.

En tant que province autonome du royaume d’Espagne les Canaries ont des similitudes avec le fonctionnement de la Collectivité de Saint-Martin, notamment en matière fiscale, a expliqué Ildefonso Socorro Quevedo, vice-ministre en charge des Affaires économiques avec l’Union Européenne. Il a par ailleurs évoqué les difficultés de son territoire conséquentes au Brexit, notamment au sujet de la compagnie Iberia, mais pas seulement : « avec 5 millions et demi de touristes britanniques, nous sommes très touchés ».

Ce vendredi 8 février au matin Daniel Gibbs et la délégation ont travaillé sur trois présentations à propos d’un projet de géothermie, de l’économie bleue et de la formation professionnelle. Cet après-midi, le président de la COM a présenté les projets de développement portés par le port de Galisbay : l’aménagement du Front de mer et la phase 3 du développement du port. Une visite de l’île est prévue demain « non seulement pour leur montrer les stigmates d’Irma mais aussi pour qu’ils se rendent compte du formidable potentiel de développement de Saint-Martin » a conclu Daniel Gibbs.

(Crédits photos : COM)

 

Fanny Fontan
2 commentaires

Commentaires

le formidable potentiel de copinage et de surfacturation !

formidable potentiel de développement de Saint-Martin!!
voila une phrase intéressante dans la bouche de notre président !juste une précision c est dans quelle branche ?puisque que le tourisme on la déjà tué , l agriculture pas possible !la pêche aussi !reste quelques zones a bétonner avec peut des logements sociaux !

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.