05.01.2017

Taxe de séjour : ce qu’elle rapporte à Sint Maarten et à Saint-Martin

Le tourisme est le pilier de l’économie de l’île, que ce soit en partie française ou en partie hollandaise. Près de 2,5 millions de touristes ont visité l’île en 2015 dont 1,9 de croisiéristes, et génèrent des sources de revenu importantes.

Après avoir apprécié les recettes générées par la croisière, nous nous intéressons à celles issues de la taxe de séjour.

La taxe de séjour ou la room tax est due par toutes les personnes qui résident dans un hôtel, une guest house ou une location saisonnière. Elle est collectée par les établissements et propriétaires des biens loués, qui doivent la reverser à leurs autorités respectives, en l’occurrence la COM de Saint-Martin ou le gouvernement à St Maarten.

La taxe est de 4 % en partie française et de 5 % en partie hollandaise.

À Sint Maarten, le produit de la room tax s’est élevé à 4,5 millions de dollars en 2015, soit + 21 % par rapport à 2014. Il s’agit d’un niveau similaire à 2012 (4,488 MUSD). Elle représente 60,7 % des recettes issues du tourisme.

En partie française en 2015, la taxe de séjour a rapporté 2,93 millions à la COM de Saint-Martin, soit + 40 % par rapport à 2014. Cette progression s’explique principalement par un meilleur recouvrement ; le nombre de nuitées (uniquement à l’hôtel) en 2014 et 2015 n’ayant augmenté que de 5,7 %, passant ainsi de 297 000 à 314 000.

Durant de nombreuses années, son produit était de l’ordre de 1,2 ou 1,3 million d’euros. Le produit de la taxe de séjour en partie française pourrait être bien supérieur selon les autorités si tous les propriétaires notamment de locations saisonnières s’en acquittaient comme ils le doivent.

Aujourd’hui, les services des douanes en charge du recouvrement de cette taxe selon une convention avec la COM, répertorient l’ensemble des locations disponibles en vue de contrôles sur le terrain. Ils ont déjà appelé des propriétaires. Si l’on se réfère à des sites comme Arbritel ou Tripadvisor, l’offre de locations saisonnières dépasse les 1 800 produits.

À titre comparatif, le produit de la taxe de séjour était de quelque 833 200 euros en 2004 alors que son taux était de 5 %.

Timeshare tax

Sint Maarten applique une taxe particulière aux timeshare. Elle est de 50 USD par semaine. Elle a ainsi rapporté 2,28 millions de dollars en 2015 contre 2,6 MUSD l’année précédente (-12,3 %). Entre janvier et juin 2016, la timeshare tax a déjà rapporté 1,14 MUSD. Elle représente 30 % des recettes fiscales issues du tourisme à Sint Maarten.

(Sources : Iedom et gouvernement Sint Maarten)

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.