27.01.2016

Tribune d'Alain Richardson

Dans une tribune envoyée aux médias, Alain Richardson présente ses voeux.

"Simone Schwarz-Bart écrivait : « Le pays dépend bien souvent du cœur de l'homme : il est minuscule si le cœur est petit, et immense si le cœur est grand. »  .

J’ai la conviction qu’il en va de même de notre propre avenir, de celui de nos familles, de celui de la nation et de la planète.

Cette année 2016 sera assurément une année charnière pour notre territoire mais aussi pour nous tous. Nos réussites et conquêtes individuelles et collectives dépendront grandement du cœur que nous mettrons à l’ouvrage. Je vous encourage donc à mettre du cœur dans toutes vos entreprises.

Quant à moi, en cette phase de recomposition et de refondation, mon cœur est immense en ce qui concerne notre destin collectif. Rendu plus fort encore par les péripéties, je reste fidèle à vous et à Saint-Martin, car je sais que notre capacité, notre intelligence et notre destin collectifs sont plus importants et plus forts que les « égos » et les « infidélités » qui gangrènent la gouvernance actuelle.

En 2016, cette chape léthargique qui pèse tant sur notre territoire et dans trop de domaines, ne peut et ne doit plus poursuivre ses effets néfastes qui favorise ce sentiment à l’abandon et d’abandon.

Immenses sont les retards dans la réalisation d’actions, de projets et de politiques essentiels et fondateurs pour garantir un avenir serein et prospère à notre territoire et à sa population ; (projets, actions et politiques soit initiés soit repris et amplifiés par moi lors de ma présidence à la tête de ce territoire). 2016, année charnière je l’ai dit, verra-t-on enfin :

Le lancement de la 3ème phase de développement du port de commerce de Galisbay avec notamment des quais d’accueil offrant des tirants d’eau supérieurs à 10 mètres ? Infrastructure indispensable pour garantir le développement de l’activité de commerce, de distribution et d’import-export (le tout jugulé par la création de free-zones et d’e-zones). Dans le cadre de ce projet c’est à se poser la question : qui joue contre St-Martin en retardant et ou bloquant son lancement ? projet en souffrance depuis trop longtemps.

La sécurisation (l’acquisition en directe ou par le biais de la SEMSAMAR) du foncier de l’arrière port à Galisbay-Agrément, destiné à recevoir la nouvelle zone économique de l’île créant une véritable synergie et une attractivité forte avec le port de commerce ? Demande formulée à maintes reprises auprès de la SEMSAMAR.

L’acquisition des terrains indispensables pour l’agrandissement et l’allongement de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Grand-Case ? Dossier en souffrance.

La mise en place d’un véritable cadre règlementaire et d’une véritable politique de planification et de gestion du foncier du territoire favorisant « les intérêts propres de St-Martin » et conformes aux véritables enjeux sociaux, démographiques, économiques, environnementaux et culturels pour notre avenir ? Le gâchis du PLU reste dans les mémoires mais il y a urgence. J’ai publié il y a quelques mois une liste de préconisations à suivre et j’invite ceux qui sont en charge de ce dossier au combien majeur à s’en inspirer.

Le lancement de l’indispensable restructuration et réorganisation de l’appareil administratif de notre collectivité afin de garantir la nécessaire optimisation, formation et mobilisation de tous les moyens humains et matériels pour que dans le cadre d’un véritable projet d’administration territoriale, l’efficacité et la qualité du service public soient renforcées ? (le premier audit avait été commandé et le rapport remis dans le dernier mois de ma présidence).

La réhabilitation et l’exploitation dans le cadre d’une véritable politique patrimoniale, artistique et culturelle de l’espace « la Plantation » à Mont-Vernon Cul de Sac. Initiative d’acquisition ici encore prise sous ma présidence.

Le projet de contournement routier de Rambaud par La Savane – Friar’s Bay – Port de Galisbay, indispensable pour fluidifier la circulation par l’extension du réseau routier ? Ce projet a fait l’objet d’un mandat donné sous ma présidence à la SEMSAMAR pour la réalisation des études et la définition des solutions optimales. Etc..

La liste des actions, projets et politiques programmés et ou lancés avant mon éviction est encore longue. Que dire et qu’attendre en 2016 de la mise en place de la politique et du projet de « Parrainage » destinés à offrir à notre jeunesse une véritable alternative à l’oisiveté, à la délinquance et l’exposition trop facile aux gangs, à la déscolarisations et à l’échec scolaire, à la parentalité précoce etc.. ?

2016, année charnière aussi pour la reprise des combats de la Collectivité face à l’Etat et ses services :

Pour une juste compensation des transferts de compétence lors de la création de la nouvelle collectivité notamment,

Pour le reversement par l’Etat de recettes perçues et légalement destinées à Saint-Martin (recettes toujours dans les coffres de l’Etat), Pour la mise en place conformément aux dispositions de la loi Organique instituant le COM de Saint-Martin, d’un plan de rattrapage et d’accompagnement au profit de notre territoire.

Pour voir appliquer sur notre territoire et au profit du tissu économique local l’ensemble des mesures de baisse du coût du travail, des mesures pour la compétitivité économique, des mesures de simplification, d’incitation et d’aide au monde économique et aux ménages, etc. décidées au plan national mais injustement refusées à Saint-Martin alors même qu’il s’agit des mesures prises en application de compétences relavant de l’Etat et non de la Collectivité.

Verra-t-on aussi enfin, des actes et un contenu aux propos du Premier Ministre « Saint-Martin a trop longtemps été abandonné par la France » ?

Grands sont mes regrets de voir que la procédure que j’ai initiée et les missions que j’ai données aux Juristes (avocats et conseils) de la Collectivité ainsi qu’aux services pour le lancement d’une action devant le Conseil Constitutionnel sous la forme d’une « Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC)» sur la compensation des transferts charges n’ont pas été poursuivies par ceux qui ont pris ma succession. Il aura fallu quasiment 3 ans pour que le bienfondé de cette action soit enfin compris par ceux-ci et qu’elle soit tout récemment reprise. Au moins de ce côté, je m’attends en 2016 à voir bouger un peu les choses.

Tous ces projets, toutes ces actions, toutes ces politiques n’ont d’autres buts que d’éviter la poursuite de la paupérisation de notre territoire et de sa population, avec comme objectif ambitieux affichée et assumé par moi de réussir sur une période de 10 ans le doublement du niveau du PIB par habitant à Saint-Martin.

Je souhaite donc, que chacun ait la capacité d’avoir en 2016 et au-delà, un grand cœur afin de bénéficier de la grandeur nécessaire dans tout ce qui sera entrepris seul ou collectivement. Mettez du cœur et œuvrez donc pour l’amour des vôtres et pour « l’amour de Saint-Martin ».

Sachez enfin que vous pouvez compter sur mon engagement indéfectible, porté par un cœur immense."

Alain Richardson

Estelle Gasnet
1 commentaire

Commentaires

This is my first time pay a quick visit at here and i am genuinely pleassant to read all at single place.

Here is my web site ... antique diamond ring (Clark)

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.