21.10.2016

Santé des élèves : les acteurs s'organisent

Les réunions de travail ont débuté suite à la convention signée entre l'éducation nationale et l'observatoire de la santé le 31 août 2016.

Les services de l’Éducation et l’Observatoire de la santé n’ont pas perdu de temps depuis la signature d’une convention le 31 août dernier. Les réunions ont en effet déjà commencé afin d'impliquer tous les acteurs et partenaires. Selon les termes de la convention signée pour une période de trois ans renouvelable, ce partenariat consiste à :

- Mettre en œuvre des politiques de prévention et de protection de la santé à l’école

- Développer des actions communes d’éducation à la santé en milieu scolaire afin de conforter la réussite éducative de tous les élèves

- Promouvoir et mutualiser les bonnes pratiques au sein des établissements d’enseignement

- Réaliser des études en milieu scolaire servant d'indicateurs de santé pour adapter ou réadapter les politiques engagées, pour orienter et évaluer les actions à mener en faveur du public concerné.  

Avant de pouvoir mener ces actions qui visent à améliorer les performances scolaires des élèves, il va falloir réaliser une étude, qui devrait commencer en février 2017, auprès d’un échantillon d’élèves (dont l’âge est encore à définir) afin d’établir un diagnostic de l'état de santé des élèves scolarisés dans les îles du Nord : sommeil, obésité, nutrition, psychose, addictions, hygiène...

Mercredi 19 octobre le service de l’éducation et l’Observatoire de la Santé respectivement représentés par Michel Sanz, le représentant du recteur, Evelyne Fleming, chargée de mission auprès du service de l’éducation et le Dr. Louis Jeffry avaient réuni leurs différents partenaires (ARS, Croix Rouge, Liaisons Dangereuses, association Tournesol), ainsi que les assistantes sociales, infirmières et médecin scolaires afin que tous apprennent à se connaître pour pouvoir travailler ensemble. Depuis sa prise de fonction, Michel Sanz met en effet l’accent sur la nécessité de cohérence et de coordination.« Beaucoup d’entre vous qui êtes sur le terrain m’ont rapporté des informations parfois inquiétantes sur la santé des élèves. Il faut pouvoir quantifier pour mettre en œuvre des projets qui s’appuient sur quelque chose de tangible et puissent avoir un impact sur la réussite des élèves, ce qui est notre principale préoccupation. » a-t-til déclaré au cours de cette réunion. Evelyne Fleming, a rappelé que ce partenariat s’inscrivait dans le parcours éducatif de santé, publié dans le bulletin officiel du 4 février 2016, dont la mise en oeuvre est obligatoire et les étapes bien définies. Elle a ainsi fourni une carte heuristique qui va aider chaque acteur et partenaire à se situer en fonction de ses compétences. 

Le même type de réunion aura lieu le 18 novembre avec les différents acteurs du premier degré. La convention a par ailleurs déjà été présentée aux chefs d'établissement. 

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.