13.09.2016

ShareMySea, l'appli mobile pour co-naviguer

L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE A LE VENT EN POUPE. APRÈS LE SUCCÈS DU COVOITURAGE, VOICI LA CO-NAVIGATION.

Mettre en relation plaisanciers en manque de compagnie et personnes en manque de bateau pour partager des sorties en mer. Voilà à quoi sert ShareMySea, la nouvelle application mobile de nautisme collaboratif débarquée en juillet 2016.

ShareMySea s’inspire des sites la Bourse aux équipiers, ou bien Cobaturage, et innove en se rapprochant de Blablacar ou même Airbnb avec une application mobile. Une fois téléchargée gratuitement, l’appli permet grâce à la géolocalisation de repérer les sorties proposées autour de l’utilisateur, et/ou d’en publier. Qui plus est, grâce à son système de notation des membres de la communauté à l’issue de chaque sortie, mais aussi la sécurisation des transactions, l’identification des membres et la modération des échanges, elle peut prôner l’argument de l’e-confiance et rassurer les nouveaux utilisateurs. Le modèle économique est le même que celui des autres plateformes collaboratives, à savoir un prélèvement sur les transactions effectuées. 

«Démocratiser le nautisme» tel est l’objectif revendiqué par les fondateurs, deux ingénieurs nantais nommés Olivier Robé et Thomas Georgelin. Spécialisés dans le webmarketing, les deux acolytes sont partis d’un constat : le marché du nautisme est selon eux en pleine mutation (vieillissement des propriétaires, faible taux de sortie des bateaux, arbitrages financiers, contexte économique…). Beaucoup de propriétaires de navires renoncent à sortir parce qu’ils sont seuls. Tandis que d’autres personnes qui sont attirées par la mer n’en ont pas l’opportunité ou les moyens. L’application s’adresse ainsi à tous les publics : plaisanciers à voile ou moteur, pêcheurs… et toute personne désirant pratiquer ou découvrir les plaisirs du nautisme.

Lauréat de l’appel à projets lancé dans le cadre des Fêtes Maritimes de Brest 2016, ShareMySea (application mobile & site Web) compte déjà plus de 50000 visiteurs et 15000 membres. Même si à Saint-Martin, pour l’instant, rares sont les utilisateurs, on peut trouver par exemple une proposition de croisière depuis la Martinique sur un petit voilier pour 22€ par personne : «Voyage à la voile entre la Martinique et Saint-Martin. Découverte des îles, des côtes. Mouillage, pêche à la traine. 3 jours de détente. Je suis totalement flexible sur le programme.» peut-on lire sur l’annonce postée par Hélène. Lancée en métropole et dans les DOM dans sa version initiale, l’application devrait être disponible au Canada et dans les principaux pays méditerranéens dans sa V2 pour l’été 2017. D’ici là, on verra si le concept séduit dans les Antilles.

Fanny Fontan
1 commentaire

Commentaires

Démocratiser le nautisme ??? Encore une formule à l'emporte pièce ... Déjà dans l'immobilier, il faut aller faire la chasse aux propriétaires qui louent en saisonnier sans passer par la case déclaration fiscale (et que dire des vérifications d'assurances notamment) et le tout au grand dam des professionnels, pour les véhicules pareil, et maintenant les bateaux. Pourrions-nous envisager un service avionage s'il vous plaît ? SharemyPlane ? Nous pourrions ainsi nous faire la totale pour moins cher ... Venir à Saint Martin, vivre et habiter à Saint Martin ... À réfléchir et à intégrer dans un prochain panier de la ménagère ?

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.