01.06.2022

Précipitations : un Carême identique à celui de l’année dernière

La saison sèche qui s’est achevée en avril a été marquée par une forte pluviométrie en février et une très faible en décembre et janvier.

Même si Météo France rappelle qu’en période de Carême, il est normal que les épisodes pluvieux significatifs soient rares, les deux premiers mois ont été particulièrement secs avec des précipitations relevées à la station de Grand Case de 39 mm en décembre et 37 mm en janvier. Météo France indique que décembre 2021 a compté «parmi les 20% de mois de décembre les plus secs des 65 dernières années» et janvier 2022 «parmi les 10 mois de janvier les plus secs de ces 65 dernières années».

En revanche, toujours dans un contexte de Carême, il a beaucoup plu en février (95 mm). Météo France a classé ce mois «au cinquième rang des mois de février les plus pluvieux depuis 1969 aux Îles du Nord». En mars, les cumuls ont été «normaux à légèrement excédentaire, jusqu’à + 20 % ». «Les pluies ont été rarement significatives (>10mm) mais anormalement quotidiennes pour le mois », note Météo France qui classe ce mois de mars 2022 «dans le tiers des mois de mars pluvieux des 60 dernières années ».

Au final, durant les cinq mois de saison sèche il est tombé 253,5 mm de pluie, soit autant que durant la précédente (251 mm). Pour rappel, le Carême 2019-2020 avait été très pluvieux ave 451 mm de pluie tombés en cinq mois et celui de 2018-2019 très sec avec 175 mm de pluie.

Selon les prévisionnistes, un déficit pluviométrique est attendu pour les mois de juin-juillet et août à Saint-Martin avec des températures proches de la normale à légèrement moins chaudes.

 

Estelle Gasnet