04.02.2022

Beach hôtel : lancement du chantier de reconstruction

L'investissement s'élève à 40 millions d'euros.

Il y a quelques semaines, les usagers de la route ont pu observer la pose d’un périmètre de sécurité au niveau du Beach Hôtel à la sortie de Marigot en direction de Sandy Ground. Signe que le chantier de reconstruction de l’établissement a débuté.

«Enfin», diront certains. L’hôtel racheté en 2013 par la société Terres de Légendes dont Patrice Séguin est l’actionnaire unique, est fermé depuis plus de cinq ans. «Il y a eu plusieurs phases dans ce projet», justifie Patrice Séguin. Celle avant Irma lors de laquelle un premier projet a été pensé, et celle après Irma. Le passage de l’ouragan a en effet rabattu les cartes et poussé l’actionnaire et ses partenaires financiers à repenser entièrement le projet. Une nouvelle réflexion qui a duré quatre années et qui a abouti le 14 décembre 2021 à la signature officielle des opérations par l’ensemble des parties.

Si des partenaires comme la Banque publique d’investissement (BPI) se sont positionnés très tôt sur le projet (dès 2014 sur le premier projet), d’autres comme l’Agence française de développement (AFD) et la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts et Consignations) l’ont rejoint plus tard, en 2018 et 2020. Une fois tous engagés et convaincus de l’intérêt du projet, ils ont travaillé ensemble au montage financier aux côtés des autres financeurs que sont les banques Cepac et Bred et l’Europe (à travers les fonds Feder). Le projet bénéficie aussi de la défiscalisation. Au final, Patrice Séguin a réussi à mobiliser 40 millions d’euros*.

Le coût de la reconstruction du Beach Hôtel s’élève à 30 millions d’euros auxquels il faut ajouter 10 millions pour les coûts annexes divers. Le chantier a démarré en janvier 2022 et soit s’étaler sur une vingtaine de mois.

L’établissement comptera 139 chambres de 32 mètres carrés et 17 appartements (de 100 m2 chacun), un restaurant rooftop, un centre de conférences d’une capacité d’accueil de 240 personnes, un espace bien être, une plage, une piscine, etc. Une digue sera construite pour protéger l’établissement de la houle du nord et permettre des aménagements (plage, etc.). Au total 17 000 mètres carrés seront exploités sur un terrain de 10 000 mètres carrés.

L’hôtel sera classé en quatre étoiles. Son exploitation sera confiée à une société américaine spécialisée, Hightgate, management Hospitality.

Le nombre d’emplois directs qui seront crées est estimé entre 80 et 100. Patrice Séguin précise qu’il recrutera des Saint-Martinois et des Saint-Martinoises qui seront formés via un programme qui doit se dérouler en parallèle de la construction. Il souligne en outre que les entreprises sélectionnées pour intervenir sur le chantier, sont aussi des sociétés locales pour la plupart (en fonction des activités et des compétences) ce qui devrait avoir un impact positif sur l’emploi.

Les travaux ont officiellement lancés le 3 février lors d’une cérémonie en présence des partenaires financiers, du président de la Collectivité, du préfet, de la présidente de l’office de tourisme, de représentants du club de tourisme et autres personnalités locales. Toutes ont salué la détermination, le courage et la volonté de Patrice Séguin de ne jamais avoir baissé les bras et d’avoir réussi à conduire ce projet. Tous se sont donné rendez-vous en octobre 2023 pour l’ouverture du Beach Hôtel.

* Financement : 10 M€ de la CDC, 4M € de la BPI, 16 M€ du pool bancaire (AFD, Cepac, Bred) et fonds propres.

Estelle Gasnet