08.07.2021

Deux mois de travaux pour rénover le pont de Sandy Ground

La circulation maritime sera entièrement interrompue entre le 19 juillet et le 20 septembre, et la circulation routière entre le 9 août et le 8 septembre.

Le pont de Sandy Ground va enfin être rénové. Après une une première phase de travaux ayant permis de remettre en service l’ouvrage en mode « dégradé », la seconde phase, qui consiste essentiellement au remplacement du tablier, est imminente. Elle nécessite deux mois entiers et démarrera le 19 juillet prochain pour s’achever le 20 septembre.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue en Collectivité ce jeudi 8 juillet, Daniel Gibbs et Laurent Guillaume, ingénieur et directeur de l’ingénierie à la Collectivité, ont détaillé les étapes de ces travaux « d’urgence et d’envergure », ainsi que les conséquences pour les usagers de la mer, et de la route. En effet, le remplacement du tablier, partie du pont qui s’abaisse pour laisser le passage, implique une interruption complète des circulations routières et maritimes.

La circulation maritime sera ainsi entièrement interrompue entre le lundi 19 juillet et lundi 20 septembre. La circulation routière sera elle aussi entièrement interrompue entre le 9 août et le 8 septembre. L’ensemble des véhicules motorisés devront emprunter un itinéraire de déviation, via les frontières de Bellevue et des Terres-Basses. Une passerelle avec deux voies distinctes, sera préalablement installée afin d’assurer la circulation des piétons et des vélos, uniquement. Les rotations des mini-bus de ville seront maintenues. Les passagers devront alors emprunter la passerelle à pied pour prendre le bus qui sera en attente de l’autre côté pour poursuivre leur itinéraire.

L’objectif, a rappelé le président, est de « régler une bonne fois pour toutes les problématiques de levée du pont que nous rencontrons depuis plusieurs années, en raison de la vétusté de l’ouvrage ».

Le coût global de l’opération comprend les études, la conduite et la réalisation des travaux, pour un montant de 1 700 000 €. Cette opération est financée à hauteur de 58% par le FEDER et à hauteur de 42% par la Collectivité de Saint-Martin. Un projet de taxation pour les embarcations commerciales est à l’étude afin de rentabiliser l’investissement et la maintenance de l’ouvrage.

Calendrier

Le calendrier, qui pourrait être modifié en cas d’intempéries, est le suivant :

- installation du chantier, de la passerelle et de l’échafaudage, entre le lundi 19 juillet et le lundi 9 août.

- travaux de désassemblage du pont entre le lundi 09 et le mercredi 18 août ;

- travaux d’assemblage du nouveau pont entre le mercredi 18 août et le mercredi 8 septembre

- travaux de démontage de la passerelle, des échafaudages et des installations de chantier entre le 08 et le 20 septembre.

Des opérations complémentaires seront réalisées, à la fin de la seconde phase de travaux, pour affiner les réglages de la centrale hydraulique et la mise en service de l’automate de commande.

Ordures ménagères et secours

Les collectes des ordures ménagères, des encombrants et des déchets végétaux, ainsi que l’enlèvement des véhicules hors d’usage seront réalisés selon les fréquences habituelles. Les services de la gendarmerie nationale et de la police territoriale assureront la même fréquence de patrouille sur l’ensemble de la péninsule de Sandy-Ground. « Ils pourront exceptionnellement, en cas d’urgence, emprunter la passerelle à moto » précise Laurent Guillaume. Les véhicules d’assistance médicale - pompier, ambulance, SMUR, médecin, soins à domicile, etc. - emprunteront l’itinéraire de déviation par la partie néerlandaise. Une autorisation spécifique de circulation a été délivrée par les autorités de Sint Maarten à la Collectivité.

    La COM espère pouvoir accélérer les travaux afin de rouvrir le pont à la circulation routière pour la rentrée des classes. « Je suis conscient de la contrainte que cela représente pour les usagers, en particulier les habitants de Sandy Ground, Baie Nettlé et Terres-Basses et les usagers de la mer, mais je veux rappeler que ce sont des travaux d’intérêt général réclamés depuis plusieurs années et qui vont sensiblement améliorer le quotidien de nos concitoyens avec à terme, une levée du pont plus rapide et plus fréquente. » a conclu Daniel Gibbs. Laurent Guillaume a renchéri : « aujourd’hui la levée du pont est très lente c’est pourquoi nous avons minimisé le nombre d’ouvertures (lundi et mardi matin, jeudi et vendredi après-midi). Après les travaux nous reviendrons à plusieurs ouvertures quotidiennes, y compris les week-ends et jours fériés ».

    Travaux de la seconde phase :

    - Installation d’une passerelle pour la circulation des piétons et des cycles                                                  -Mise en œuvre d’échafaudage, sous le pont, pour accueillir les travaux de démontage et remontage du pont 

    - Découpe et évacuation du pont existant à l’aide d’une grue automotrice

    - Mise en place de supports et de vérins, permettant l’assemblage des nouveaux éléments de charpente constituants le nouveau pont

    - Pose des nouveaux éléments de charpente au moyen d’une grue automotrice

    - Calage, soudage, traitement anti-corrosion et peinturage des nouveaux éléments de charpente

    - Descente du nouveau tablier sur ces appuis et reprise des ancrages et des articulations

    - Mise en place des nouveaux garde-corps et réalisation du revêtement de chaussée

    - Essais et réglages, avant remise en service du pont

    - Démontage de la passerelle, des échafaudages et des installations de chantier.



     

     

     

    (Photo d'archive)

    Fanny Fontan