06.05.2021

Les épaves de bateau sont en cours d’enlèvement à Sint Maarten

Le mois dernier les opérations d’enlèvement des épaves de bateau qui ont coulé dans le lagon de Simpson bay suite au passage d’Irma, ont débuté à Sint Maarten. Initiés par le gouvernement, les travaux sont réalisés par l’entreprise hollandaise Koole Constructors. 109 épaves ont été identifiées et vont être retirées des eaux et traitées d’ici le mois d’octobre.

Koole Constructors a déployé localement plusieurs équipements sur un site entre le causeway et l’aéroport. Ses équipes retirent de l’eau le bateau puis le démontent sur place. Les déchets sont triés et stockés dans des conteneurs. Ils seront ensuite évacués. Le coût du chantier s’élève à 11,4 millions de dollars dont 1,4 million d’assistance à maître d’ouvrage. Il est financé par le gouvernement de St Maarten avec l’aide apportée par la Banque mondiale.

D’autres épaves ont été découvertes lors des opérations ; une réflexion va être menée afin de savoir si leur enlèvement et traitement pourront être intégrés à ce marché initialement passé pour les épaves post Irma.

Koole Constructors est une entreprise implantée aux Pays-Bas spécialisée dans les travaux aquatiques et œuvrant dans le monde entier, y compris dans la Caraïbe. Elle avait été sélectionnée par la Collectivité pour enlever l’épave El Maud dans la baie de Marigot en 2017. C’est aussi elle qui avait été retenue par la COM pour enlever les épaves dans les eaux françaises en 2019 à la suite d’un appel d’offres. Mais le contrat (qui ne comprenait que l’évacuation des bateaux vers l’éco-site) avait dû être annulé ; le contrôle de légalité de la préfecture avait relevé des irrégularités. Une partie des installations envisagées par Koole était soumise à autorisation or l’entreprise ne disposait pas de l’agrément ICPE (Installations classées protection de l'environnement) nécessaire. Depuis le marché n’a pas été relancé.

Estelle Gasnet