24.02.2016

Tropical Wave : une pétition pour le sauver

Le 11 février dernier, une pétition en ligne a été créée afin de sauver le Tropical Wave, le restaurant sur la plage du Galion.

Durant des années, la propriété des lieux a été source de litiges et c'est finalement le Conservatoire du littoral qui a été reconnu propriétaire. Ce dernier a annoncé un plan de réaménagement du site d'un montant d'un million d'euros. Le projet comprend notamment la destruction de l'ancien hôtel en ruines qui contient de l'amiante. Il est également prévu l'installation d'un «mobilier adapté aux pique-niques et au repos». Le Conservatoire a en outre précisé dans une publication de la Réserve naturelle, qu'une «étude de valorisation effectuée par le Conservatoire prévoit la canalisation de la circulation des véhicules, ainsi que l’intégration dans le paysage d’une base nautique et d’un snack».

Le conservatoire a déjà obtenu de la part de la Collectivité le permis de démolition de l'ancien hôtel.

A quelques jours du début du chantier, une pétition pour sauver le Tropical Wave a été lancée sur internet. A ce jour 511 personnes l'ont signée. Selon l'un des commentaires laissées, «cette pétition est la pour faire entendre la voix du plus vieux représentant de cette plage qui la connaît mieux que personne pour l'avoir protégée depuis presque 40 ans». Et de demander que «si des projets futurs sont établis ici» qu'ils soient «débattus avec la population locale».

Estelle Gasnet
1 commentaire
01.01.2016

Retour à la nature au Galion

0 commentaire

Commentaires

Franchement il doit y avoir moyen de faire cohabiter protection de l'environnement avec tourisme et loisirs...Et donc par conséquent de laisser ce restau de plage à sa place. La sanctuarisation absolue d'un espace n'est pas une finalité. Profiter de la plage du Galion c'est aussi apprécier de déjeuner les pieds dans le sable : c'est l'un des musts de SXM, ce que les gens apprécient. Il faut parvenir à un terrain d'entente : que chacun fasse un bout du chemin.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.