14.08.2019

Chômage : moins d'hommes mais toujours plus de femmes à la recherche d'un emploi

Les femmes et les plus de 50 ans sont plus nombreux à rechercher à un emploi depuis 2016. La période de reconstruction a en revanche profité aux jeunes et aux moins de 49 ans.

4 565 personnes tenues de rechercher un emploi sont inscrites à Pôle Emploi à Saint-Martin en catégories A, B et C, dont 520 ont exercé une activité réduite courte durant un mois, les autres étant sans emploi. Plus de la moitié (56 %) est inscrite depuis moins d’un an, 21 % depuis moins de deux ans et 14 % depuis plus de trois ans.

La part des femmes est toujours importante, elles représentent 63 % des demandeurs d’emploi en 2018 et 2019. Avant Irma, elles représentaient entre 58 et 59 % des personnes inscrites à Pôle emploi en catégorie A, B et C.

Depuis trois ans, les femmes sont entre 2 700 et 2 950 à la recherche d’un emploi. Depuis 2017, la barre des 2 800 est systématiquement franchie, à l’exception des quelques mois post Irma et depuis un an, celle des 2 900.

Le nombre d’hommes inscrits en catégorie A, B et C était toujours supérieur à 1 800 en 2016, voire dépassait la barre des 2 000 durant les mois qui ont précédé Irma. Il se situe depuis entre 1 600 et 1 800. Une baisse mensuelle a été enregistrée sur un an à partir de décembre 2017, soit durant le contexte de reconstruction.

Les jeunes âgés de moins de 25 ans représentent depuis 2016 environ 10 % des personnes inscrites en catégorie A, B et C.

Depuis Irma, ils sont toujours près de 400 à la recherche d’un emploi, 450 au 30 juin 2019. C’est quasiment une centaine de moins qu’avant Irma.

La même évolution est observée chez les 25-49 ans : leur nombre a baissé depuis Irma pour se situer depuis le second semestre 2018 sous la barre des 2 600 personnes à la recherche d’un emploi. A fin juin de cette année, ils étaient 2 510. En 2016-2017, ils étaient près de 2 800.

Si l’on peut supposer que la période de reconstruction post Irma a profité aux jeunes demandeurs d’emploi jeunes et à ceux âgés entre 25 et 49 ans, en revanche les personnes de plus de 50 ans ont elles davantage de mal à trouver un emploi. Depuis le dernier trimestre 2018, elles sont plus de 1 550 à être inscrites à Pôle Emploi, un niveau jamais atteint depuis 2016, sauf en août 2017. Aujourd’hui elles sont 1 605. Cette tendance à la hausse était déjà observée avant Irma.

Les catégories de demandeurs d’emploi

catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, sans emploi ;

catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins sur un mois) ;

catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures sur un mois).

 

Estelle Gasnet