17.06.2019

Payée 62 000 euros pour distribuer des dons alimentaires

Une entreprise a facturé à la COM plus de 62 000 euros pour l'avoir assistée dans la gestion et la distribution des dons après Irma.

Récupération des stocks d’eau, distribution de denrées alimentaires et d’eau aux associations, à la population, dans les écoles publiques, à la CTOS, dépotage de containers d’eau au port, mise en stockage d’eau à Nina Duverly, récupération de denrées stockées à Nina Duverly pour la confection et la livraison, distribution de colis alimentaires à des personnes âgées, etc., telles sont les principales missions qu’une entreprise locale de location de voitures (A.C.R.) a réalisées pour le compte de la Collectivité.

«A la suite du cyclone Irma, de nombreuses denrées alimentaires et stocks d’eau à destination de la population locale ont été mis à disposition de la collectivité par des associations. La Collectivité de Saint-Martin a alors mandaté [cette société] pour l’assister dans la gestion et la distribution de ces dons pour l’exécution de ces prestations», explique la COM.

Néanmoins les distributions n’ont pas eu lieu juste après Irma mais entre octobre 2018 et février 2019 selon les dates des cinq factures envoyées à la COM par l’entreprise pour un montant total de 63 840 euros. Une réduction de 2 % a été accordée ce qui fixe le montant final des services à 62 563 euros, soit 10 427 euros par mois. Un montant qui a interpellé le Trésor public.

En effet «une procédure de publicité et de mise en concurrence aurait dû être organisée préalablement à la conclusion de ce marché» ; l’argument de «la condition d’urgence», pourtant avancé, n’étant pas recevable puisque les prestations ont eu lieu plus d’un an après Irma.

A moins que les factures aient été (ré)éditées, c’est-à-dire que les prestations aient bien été réalisées juste après Irma mais que les factures aient été établies plus tard pour diverses raisons.

Pour rappel, durant les semaines qui ont suivi le passage de l’ouragan, le contexte étant, cet argument de la condition d’urgence a souvent été avancé pour expliquer le non respect de l’attribution de certains marchés publics ; il était à ce moment difficile de satisfaire toutes les contraintes administratives, la priorité était d’être sur le terrain.

Quoi qu’il en soit, le Trésor public a mis «en exergue le défaut de mise en concurrence» et demandé à la collectivité de «justifier le recours à cette société» afin d’effectuer le paiement dans le cadre d’un protocole d’accord transactionnel.

Enfin, d’un point de vue moral et/ou éthique, certains pourront trouver choquant que la distribution de dons puisse être lucrative.

Estelle Gasnet
7 commentaires

Commentaires

encore un copain d'un copain de la com qui en a profité... l'argent ne doit pas changer de main faudrait pas que les nécessiteux en profitent...

A la Collectivité de Saint-Martin, nous vivons encore avec les dons alimentaires de l’après cyclone. Nous avons encore des containers remplis de bouteilles d’eau et nous repartons tous les soirs avec notre pack d’eau du port de Galisbay.
Nous sommes des grandes familles Saint-Martinoise, nous avons de bons salaires, nous roulons en 4x4 et nos toitures sont neuves. Alors le Trésor Publique ferait mieux de s’atteler à ce que le peuple paye bien la TGCA.
Nous sommes au-dessus de vous, les élus, l’élite ne l’oubliez pas.

Magnifique !!!

enc...(e)

comme l'a magnifiquement dit Thierry Ardisson au violeur de Flavie Flament.

il est agréable de dire à celui ou celle qui gère cette société d'escrocs.

"T'es un(e) bel(le) enculé(e) connard(asse)"

Allons au bout des choses. La Société Angel Car Rental qui effectue cette prestation est dirigée par Jean Murat Delice qui est supporter historique de la Team Gibbs. Des promesses lui ont été faites en 2017, promesses qui n'ont pas été honorées. Coup de gueule de l'intéressé qui menace de l'ouvrir et de révéler ce qu'il sait… bilan : un marché bidon.

Partie visible de l iceberg!
Il faut ouvrir les tiroirs post Irma !! Avec les factures des camions et des tractopelles mis à la disposition de la COM!! Il y a cette célèbre phrase à Saint Martin "ce n est pas grave c est l assurance qui paye"

Je me pose la question de savoir à qu'est devenu l'argent du fameux concert organisé par TF1 , quelques jours après Irma, IL Y AVAIT environ 6 000 000€

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.