09.04.2019

PPRN : réunions publiques les 23 avril et 10 mai pour présenter les zonages et le nouveau règlement

Une première réunion a eu lieu mardi matin.

Mardi matin a eu lieu à la CCISM la première réunion publique de présentation du nouveau volet «submersion marine» du plan de prévention des risques naturels (PPRN). Selon la loi, les services de l’Etat doivent organiser trois réunions publiques avant de prendre l’arrêté adoptant le document final.

Ce matin, il s’est agi pour les agents de la DEAL (direction de l’environnement et de l’aménagement) de faire un point sur l’avancée de la révision du PPRN. La deuxième réunion est fixée au 23 avril et portera sur la présentation des cartes et zonages. La dernière est programmée au 10 mai ; seront alors présentés le nouveau zonage et la nouvelle réglementation. Les horaires et lieu n’ont pas encore été communiqués.

L’invitation à la réunion d’aujourd’hui a été publiée sous forme d’annonce légale fin mars conformément à la loi, une annonce qui n’a pas été lue puisque moins de dix personnes (hors élus) y ont assisté. Ce qui a valu certaines critiques à l’égard de la préfecture de la part d’un Saint-Martinois. «Pourquoi faites-vous des réunions à 10 heures du matin quand les gens travaillent ? Il vaudrait mieux les faire plus tard dans la journée», a-t-il demandé. Sa remarque a été prise en considération puisque les services de l’Etat ont annoncé que pour les prochaines réunions, les dates seront diffusées sur les réseaux sociaux et les horaires seront plus adaptés.

En revanche, ils n’ont pas retenu la proposition d’une élue de la COM de tenir des réunions dans les quartiers.

Enfin, la préfète a indiqué que des séances informatives pourront être organisées à la demande du public pour ré-expliquer l’avancée des travaux du PPRN.

Estelle Gasnet
4 commentaires

Commentaires

pourquoi préciser d'un saint martinois, on est à saint martin donc les gens qui y vivent sont des saint martinois au cas où vous ne le seriez pas (pas besoin d'y être né pour être un saint martinois)

C'est une précision qui a tout son sens. Que vous le vouliez ou non, il ne suffit pas d'habiter ici pour être saint-martinois. Cela tient a bien plus que cela. Gardez vous de telles affirmations, s'en est ridicule.

c'est bien dommage d'avoir ce genre de réaction hermès donc pour vous il y a deux types de saint martinois vous et les autres cela fait plaisir à lire... par contre lorsque la métropole envoie de l'argent vous ne devez pas faire le difficile en disant ben non ce ne sont pas des saint martinois donc je ne prend pas ... vous êtes bien ridicule et cela montre votre sectarisme, un saint martinois c'est celui qui aime son ile et avec vous la friendly island ne doit pas exister ...

I am a proud Saint-Martiners with a french nationality. I am not friendly anymore since your kind came on my territory to treat me and my family, thief my land and make my people work with no contract, destroying my beaches and act arrogant. Put this in your pipe and smoke it til you go back where you come from.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.