02.04.2019

Saisie de 285 kg de cocaïne à Grand Case : 11 personnes interpellées et 4 placées en détention provisoire

Les faits s'étaient produits début décembre 2018.

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 2018 à Saint-Martin, un navire transportant 285 kg de cocaïne a été intercepté par la brigade des garde-côtes dans la baie de Grand Case, le ministre Gérard Darmanin avait par voie de presse félicité les douaniers.

Un des individus à bord a été interpellé et placé en garde à vue alors que deux autres individus sont parvenus à prendre la fuite, rappelle la gendarmerie dans un communiqué de presse.

Les investigations menées par le détachement la Section de recherches de Saint-Martin en co-saisine avec l’OCRTIS ont permis de localiser un des mis en cause en Guadeloupe continentale. Le 29 janvier, il est repéré dans le secteur du Gosier. Il se donnera la mort pour échapper à son interpellation.

Une vaste opération judiciaire a alors été déclenchée simultanément en Guadeloupe et à Saint-Martin. Elle a conduit à l’interpellation de onze individus et donné lieu à la saisie de plusieurs véhicules, bateaux et fortes sommes numéraires en espèce.

Quatre personnes ont été placées en détention provisoire. Une information judiciaire ouverte auprès de la Juridiction inter-régionale spécialisée de Fort-de-France a été ouverte et est toujours en cours.

Anonyme
3 commentaires

Commentaires

du journalisme
on voudrait un peu plus d'infos , un travail d’enquêteur de terrain et non retranscrire des communiqués laconiques de la gendarmerie ou les officiels de la COM

F.L. s'est suicidé lors de son interpellation au domicile de la mère de son fils. Peut être pas par peur de la prison qu'il a connu a différentes reprises, mais certainement des propriétaires de la marchandises qui doivent lui demander des comptes, Il était protégé par un capitaine de police de Pointe a Pitre qui lui permettait de passer les controles d'aéroport a Pole Caraibes, lorsqu'il séjournait a Antigua et rentrait par avion de voyages a l'étranger, et par le service action du contre espionnage Français qu'il avait connu lors de son incarcération a Moroni suite a un coup d'état manqué avec un mercenaire ( Philippe X mort plus tard au Mali dans une attaque a son hotel)

Nul cet article. On connait le nombre de croissants mais pas la maladie ... Gibbs FM a encore frappé

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.