31.01.2019

Une version enrichie des Mardis de Grand Case

La 17ème édition des Mardis de Grand Case se déroulera pendant huit mardis à compter du 5 février entre 18 et 22 heures.

Les Mardis de Grand Case reviennent pour une dix-septième édition qui se déroulera sur huit mardis entre 18 et 22 heures à partir du 5 février prochain. « En 2018, après Irma, nous avions décidé de faire une petite édition pour garder le fil et montrer que l’île revivait. Cette année, ça a été un peu particulier. Beaucoup de gens étaient démotivés et nous avons eu le sentiment de devoir tout recommencer à zéro » a expliqué Chantal Vernusse, lors d’une conférence de presse ce jeudi 31 janvier à La Plantation.

La présidente de Calypso Events, dont l’agence a repris l’organisation de l’événement en partenariat avec l’office de tourisme en 2006, soit trois ans après sa création, a indiqué s’être rendue cette année au salon du tourisme avec l’équipe de l’Office du tourisme. « Valérie Damaseau nous a assurés du soutien de l’Office et demandé de rester motivés ce qui nous a donné le courage de continuer. Ensemble, nous avons reconstruit le projet qui revient à sa forme initiale mais que nous avons renforcée ». C’est donc une version enrichie de ces soirées d’animations conviviales et familiales annuelles autour du boulevard de Grand Case, rendu piéton, qui revient avec pour objectif de « mettre en avant les couleurs locales ». L’idée reste la même : que Grand Case, l’ancien village de pêcheurs devenu capitale gastronomique des Antilles, s’anime pour vivre au rythme d’une festivité effrénée mêlant gastronomie, musique et artisanat local.

Depuis Irma, beaucoup d’exposants ont quitté l’île, la totalité des restaurateurs et hôteliers n’a pas encore rouvert, le boulevard, en travaux depuis plusieurs mois n’est pas très praticable, sans compter les coupures d’électricité et de réseaux. L’équipe de Calypso a décidé de réitérer l’événement malgré tout et a sollicité les services techniques de la COM. « Quand on voit l’état du boulevard de Grand Cas on comprend la complexité d’y organiser un événement. Mais les trous se rebouchent » a assuré Chantal Vernusse.

Une trentaine de commerçants ainsi qu’une soixantaine d’exposants ont déjà répondu présents. Auxquels devraient s’ajouter vingt ou trente autres en cours de route, comme chaque année. La cuisine locale sera mise en avant dans un espace dédié à sa dégustation auquel participeront les éleveurs bovins du territoire et qui s’achèvera par un concours récompensant le ou les meilleurs plats locaux. La culture ne sera pas en reste et cette année les nouveaux talents (chanteurs, graffeurs, humoristes) auront leur propre scène, baptisée Mardi’scovers New Talents et animée par DJ Kingsman, pour s’exprimer. La danse sera également à l’honneur, et les associations sont invitées à enflammer le dancefloor sur les rythmes caribéens. Les traditionnelles parades du carnaval clôtureront chaque mardi par un défilé tout en plumes et paillettes.

Parmi les autres nouveautés de cette édition, les organisateurs ont décidé de monter une boutique de petits objets artisanaux, nommée la Ti’Boutik. Un hommage au regretté Alain M. Duzant, enfant du pays, sera également organisé chaque mardi, lors d’une exposition à ciel ouvert, durant laquelle les visiteurs pourront voyager à travers ses plus beaux clichés de S t Martin. Enfin, un concours photo, offert à tous les visiteurs, et chapeauté par Dauphin Telecom, récompensera le meilleur cliché de cette édition 2019. Le vainqueur, désigné par l’opérateur historique, se verra offrir une tablette. Une deuxième tablette sera attribuée au gagnant d’un tirage au sort entre tous les participants.

Financés en partie par l’Office de tourisme, les Mardis de Grand Case ne seraient rien sans le soutien de ses sponsors dont quelques-uns étaient présents à la conférence de presse (Dauphin Telecom, Immun’Age, Caribbean Liquor and Tobacco). Chacun d’entre eux est partenaire d’un événement en particulier sur l’événement où il sera mis en avant. Chantal Vernusse et son équipe leur sont très reconnaissants : « bien que plusieurs de nos sponsors soient affaiblis depuis Irma, ils ont spontanément et d’emblée dit oui. Nous avons tous en commun le désir d’aider l’île à revivre et de donner une belle image aux touristes. Car si les Mardis de Grand Case attire beaucoup de locaux, il est aussi très apprécié des touristes ».

Pour rappel : chaque mardi, à partir de 16 heures, l'interdiction de stationner est effective sur Boulevard de Grand Case. Et à partir de 18 heures le Boulevard de Grand Case, Bertin Maurice, est fermé à la circulation jusqu'à 22h30.

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.