22.01.2019

Louis Mussington souhaite plus d'initiatives citoyennes en 2019

Le leader du MJP a présenté ses voeux 2019 dans un communiqué.

Dans ses vœux 2019, le leader du MJP commence par rendre hommage à plusieurs associations et collectifs.

Louis Mussington exprime d’abord sa gratitude envers le collectif PEP (Parents élèves et professeurs) qui a « fait preuve de témérité, d’obstination et de pugnacité dans l’unique but de défendre le droit des enfants de Saint-Martin d’être scolarisés dans des conditions décentes acceptables ». Il remercie également les bénévoles qui ont procédé au nettoyage de différents sites de l’île et félicite la Croix Rouge française notamment pour la formation des jeunes.

Puis le membre de l’opposition en vient aux reproches envers la Collectivité. « C’est l’occasion de dire que je regrette profondément le fait que le président de la Collectivité n’a pas sur convaincre le président de la République de reprendre la gestion du RSA, malgré ses trop nombreux déplacements effectués sur Paris » poursuit-il.

Il déplore aussi « la décision prise sous injonction de l’Elysée, de révoquer la directrice en poste et de modifier sans concertation aucune, le modèle de gouvernance de la Semsamar ». Louis Mussington dénonce également « le manque d’énergie et le peu d’attention accordée à la réparation des établissements scolaires ». Il se montre pessimiste : « les résultats aux examens risquent d’être compromis ».

Il déclare en outre attendre premièrement de l’Etat en 2019 : « plus de lisibilité, de lucidité et une meilleure prise en compte de notre autonomie et de nos spécificités, avant toute application de mesures réglementaires sur le territoire ».

Le MJP attend de la COM, « des précisions et de la clarté sur la nouvelle politique fiscale » qu’elle compte mener et « un débat sincère et approfondi sur les orientations budgétaires au cours duquel un programme de reconstruction cohérent sera élucidé avec précision sur la participation de l’Etat, de l’Europe et de la Collectivité ».

Il réclame par ailleurs que la COM mène « des actions concrètes pour faire avancer le dossier de l’enseignement à Saint-Martin ». Parmi lesquelles la signature de la convention-cadre en matière d’éducation pour « apporter des éclaircissements sur le bilinguisme », le recrutement et la formation des jeunes enseignants bilingues, le développement de l’enseignement tertiaire et la réorganisation académique de Saint-Martin.

Enfin, Louis Mussington exhorte la COM à accélérer les travaux de réparation des toitures « pour soulager les familles qui sont dans la détresse sociale ».

Et de conclure : « je forme le vœu que des initiatives citoyennes se renforcent en 2019 et que chaque citoyen accepte le principe de s’intéresser à la vie dans la cité ».

Fanny Fontan
1 commentaire

Commentaires

a part réclamer, exhorter, il fait quoi au juste... car à chaque fois qu'on le voit se monsieur c'est pour appeler à manifester, à se rebeller (l'affaire raymond était plus importante à ses yeux que les écoles). L'autonomie de l'ile, laquelle dès qu'il y a le moindre souci les "politiques" appellent l'état français ou l'Europe au secours. L'autonomie de l'ile on la voit tout les jours dans sa gestion, perdre 14 millions d'euros pour incapacité à recouvrir des impots sur 10 ans. Donc avant de râler, d'exhorter, de critiquer qu'il commence à travailler intelligemment avec les élus pour trouver des solutions pour que l'ile aille mieux et non pour sa pomme. Pour une fois, se serait utile.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.