09.01.2019

Le SNES-FSU soutient le mouvement à la cité scolaire

Le blocage de la cité scolaire entamé hier se poursuit aujourd'hui mercredi 9 janvier.

Le blocage de la cité scolaire entamé hier par parents, enseignants et le personnel de la vie scolaire du collège, se poursuit aujourd’hui, mercredi 9 janvier.

Le syndicat national des enseignants du second degré de Guadeloupe a affiché son soutien au mouvement dans un communiqué publié hier. Il considère « que la collectivité et le Recteur doivent cesser de se renvoyer la balle. Ils doivent assumer conjointement la situation actuelle aussi dangereuse pour les élèves que pour les personnels ! ». « Des solutions pérennes et rapides doivent être trouvées au plus vite !
 » exige-t-il. Et notamment que le CHSCTA (Comité Hygiène, sécurité et conditions de travail Académique, ndlr) se réunisse « en urgence » à la cité scolaire « pour établir un diagnostic indépendant » dont les conclusions doivent selon le syndicat être suivies « faute de quoi la situation va devenir intenable dans cet établissement public ! ».

Par ailleurs le collectif PEP (Parents, élèves et enseignants) de Saint-Martin qui participe au mouvement indiquait mardi : "suite aux constats faits hier, classes mobiles de la Cité scolaire non livrées, des conditions de sécurité plus que douteuses, et devant une situation inchangée (ex des classes de terminale à 37 élèves, des emplois du temps …), les professeurs de la Cité scolaire, les employés de la vie scolaire du Collège de Soualiga et le Collectif ont manifesté leur mécontentement en bloquant l’accès à l’établissement. Nous demandons à être reçus par Mr le Recteur, Mr Sanz, Mr Pons et la Collectivité au plus vite afin d’échanger à ce sujet et réitérons notre très forte inquiétude quant à l’avenir de l’éducation de nos enfants dans les mois et années à venir". 

Fanny Fontan
3 commentaires

Commentaires

une raison de plus de quitter ce syndicat

au lieu de s'en prendre au syndicat on ferait mieux de demander à la collectivité et à Me Pétrus indignée de cette journée bloquée pourquoi les élèves n'arrivent pas à faire une année scolaire normale (avec IRMA cela fait deux années) par contre du fric il y en a pour la maison des associations, feu d'artifice , miss France, visite du PDR, maires de FRANCE comme quoi il y a des priorité pour la collectivité qui ne sont pas celle de l'avenir de nos enfants (bon normal les leurs sont surement en école privée ou côté hollandais)

Pas la peine de se demander pourquoi les élèves n'y arrivent pas....c'est flagrant :
Des profs fainéants, qui sabotent l'année scolaire des terminales pour aller se la couler douce à la plage...photo à l'appui. Une bande d'entubeurs de mouches qui feraient mieux de changer de métier. Tout est fait pour tuer notre jeunesse, ne vous étonnez pas si il ne vous respectent plus après. En passant, je vous transmet un gros midle finger de la part de mon fils qui souhaite réussir son bac, bandes de nazes.

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.