27.12.2018

Marinas de Marigot : que va devenir la Samagest ?

La Samagest est une filiale de la Semsamar dont l'activité principale était la gestion des marinas Fort Louis et Marigot.

La Samagest est une filiale de la Semsamar créée en 2002 ayant pour vocation la gestion d’équipement de tourisme et de loisirs, d’événements culturels ainsi que l’action de promotion et de communication. Gérée par Jean-Paul Fischer (puis dirigée par Hervé Dorvil jusqu'en 2017 et aujourd'hui par Jean-Michel Daveira), elle a été créée spécifiquement pour gérer et exploiter la marina Fort Louis. Le contrat de délégation de service public a été signé en juin 2000 par la commune, puis a été transféré à la COM. En 2007, la Samagest obtient aussi une DSP pour la gestion et l’exploitation de la marina Royale.

Suite au passage de l’ouragan Irma et au vu des dégâts, la Semsamar qui avait aussi en charge la gestion du pont de Sandy Ground, a fait part de sa volonté de mettre fin par anticipation aux deux contrats ; une volonté acceptée par la COM. L’établissement portuaire a ainsi récupéré la gestion et l’exploitation des deux marinas.

Dans ce contexte, la Samagest n’a plus d’activité. Pour l’instant aucune communication officielle n’a été faite sur la question.

La gestion des deux marinas avait été analysée par la chambre territoriale des comptes (CTC) dans son rapport d’observations sur la COM entre 2007 et 2014. Celle-ci avait jugé «peu ambitieuse » la gestion de la marina Royale et observé que la période d’amortissement des investissements réalisés à la marina Fort Louis dépassait la durée de la délégation de service public.

Par ailleurs, la Samagest avait participé à la hausse de capital de la chaîne de télé GTV-Guadeloupe Télévision. La chaîne avait été reprise en août 2010 et sa présidente était Marie-Paule Bélénus-Romana qui avait laissé la place à Karen Mamie en 2013 (aujourd’hui la directrice de Sem’ta route).

Marie-Paule Bélénus-Romana était actionnaire à titre personnel à hauteur de 100 000 euros de même que Jean-Paul Fischer via sa société ACO à hauteur de 50 000 euros ; Jean-Paul Fischer était aussi à l’époque le gérant de la Samagest.

En 2011, une augmentation de capital est nécessaire, 330 000 euros doivent être injectés, pour le porter à 1,405 million d’euros. 90 % des fonds sont apportés par la Samagest qui va détenir 20,90 % des parts ; elle sera la 2e actionnaire de Guadeloupe TV, au même niveau que le groupe Loret. En avril 2013, GTV sera mise en liquidation judiciaire.

Fanny Fontan
2 commentaires

Commentaires

Comment sortir de l argent légalement par des faillites?
Question qui était la directrice de la TV? La nièce de la directrice générale ....
Ni vu ni connu faillite l annee suivante, bien joué mr fisher et cette dame romana

Vive le népostisme qui gangrène la structure, que ces gens ont tous méticuleusement mise en place pour préserver leurs propres intérêts en toute légalité même si le principe demeure amoral. Meilleurs vœux à tous !

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.