11.12.2018

Le collège à Quartier pourra accueillir 600 élèves après sa reconstruction

La Collectivité, sous l'égide de la vice-présidente Annick Pétrus, a présenté la semaine dernière aux enseignants et cadres du collège de Quartier d'Orléans, les plans d'aménagement de la future structure.

Une partie du collège sera démolie puis reconstruite sous la forme de trois unités de bâtiments en R+1 (un étage) pour répondre à la problématique des inondations dans ce secteur, a expliqué Annick Pétrus. L'eau de pluie sera récupérée pour le fonctionnement des sanitaires de l'établissement. Des installations photovoltaïques seront directement intégrées lors de la construction des toitures afin de répondre aux normes durables et d'éviter que ces panneaux ne deviennent des projectiles en cas d'ouragan. Le nouveau collège sera construit dans le respect des normes parasismiques. 

La collectivité prévoit de livrer le nouvel établissement à la rentrée 2019. Une phase de travaux complémentaires sera achevée en décembre 2020.

Le collège sera composé de 22 salles de classe, 4 salles de sciences, 2 salles de technologie, 2 salles de musique et 2 salles d'art plastiques, ainsi que d'une médiathèque. Les travaux débuteront au mois de mars 2019. La première phase sera terminée en septembre 2019, pour effectuer la rentrée. Une seconde phase sera ensuite engagée pour s'achever en décembre 2020.

Le collège comptera à terme 600 places contre 500 aujourd'hui.

(crédit photo : COM)

Anonyme
4 commentaires

Commentaires

Cette "bonne nouvelle" est un réalité une mauvaise nouvelle. Il y a bien plus que 600 élèves ! Cette collectivité a décidément toujours un temps de retard ! La population est condamnée à souffrir en PERMANENCE !

sur le papier tout semble facile, si c'est la même chose que pour grand case, l'établissement sera fonctionnel en 2021 et encore....

Voilà une belle annonce mais je reste septique sur les délais annoncés ....
Pourquoi pas instaurer une pénalité à la charge de l annonceur , mme Petrus en l espèce , en cas de dépassement de délais?
Ainsi fausses annonces et délais à rallonge seront supprimés ou du moins limités ...

Voilà un future fiasco de plus.... On a l'habitude. C'est la routine.