28.11.2018

270 enfants partent à la découverte de Tintamare

L'association Metimer organise pour la quatrième édition le Sea Discovery Day.

Environ 270 enfants ont embarqué ce matin à bord d’une vingtaine de bateaux. Direction l’île de Tintamare. Pour certains, c’est la première fois qu’ils montent sur un bateau.

Cette journée est organisée par l’association Metimer. Née il y a plusieurs années, elle avait été mise en sommeil avant d’être reprise par l’association des métiers de la mer il y a quatre ans. L’objectif est de permettre à des enfants de découvrir, le temps d’une journée, le monde nautique. Metimer sollicite ainsi des opérateurs privés (bateaux à moteur, catamaran, etc.) ; cette année, vingt, soit cinq de plus que l’an passé, ont répondu à l’invitation. Cela permet à une trentaine de jeunes saint-martinois supplémentaires de profiter de ce Sea Discovery day, soit au total 271.

Partis de la gare maritime, de la marina Fort Louis ou de Cul de Sac entre 8 heures et 8h30, ils débarqueront à Tintamare en milieu de matinée. Ils se baladeront sur l’île accompagnés par des agents de la Réserve naturelle qui les sensibiliseront à la protection de faune, de la flore et de l’environnement. Après un pique-nique sur la plage, les enfants participeront à un concours de ramassage des déchets et pourront profiter de la mer et pratiquer diverses activités nautiques (paddle, kayak, etc.) dont le matériel est mis à disposition par les opérateurs.

Les enfants participant sont sélectionnés par des professeurs de sports ; ils sont issus de plusieurs établissements scolaires de la partie française.

«Cette journée est rendue possible grâce à l’Etat, précisément au CGET, le commissariat général à l’égalité des territoires, qui finance la majeure partie des frais. En effet, si aucune participation n’est demandée aux enfants, Métimer défraie en partie les opérateurs», précise Bülent Gülay, le président de Metimer, qui a en outre reçu une aide de la Collectivité.

«C’est important de mettre en place des actions rapprochant les enfants de la mer», insiste Sylvie Feucher, venue assister à l’embarquement à la gare maritime. La préfète de Saint-Martin planche également sur d’autres projets dans ce domaine, notamment la construction d’infrastructures nautiques et de natation pour le territoire.

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.