26.11.2018

Le club nautique pourrait voir le jour mi-2019

Metimer espère que le projet voie le jour en juin l’année prochaine. L’association des métiers de la mer planche depuis quasiment un an sur la création d’un club nautique en partie française.

«L’architecte en métropole est en train de faire les plans», confie Bülent Gülay, le président. Il espère aussi que la Collectivité réponde positivement à sa demande d’implanter le centre à Galisbay, précisément au niveau de la salle omnisports. «C’est le lieu idéal avec la plage. Le plan d’eau se prête parfaitement à la pratique des sports nautiques», précise celui qui aurait aussi besoin d’une partie des bureaux et des sanitaires.

Metimer est en contact avec plusieurs fédérations dont celle de la voile, et toutes soutiennent le projet. «L’objectif est de pouvoir rassembler toutes les disciplines nautiques. Ce serait la première école en partie française», commente Bülent Gülay.

Le coût du projet se situe entre 200 000 et 250 000 euros et trois emplois directs seraient générés au minimum dès l’ouverture.

Lors du salon Nautic à Paris en décembre 2017, une vente aux enchères de photos de marins ayant participé au Vendée Globe avait été organisée et les fonds récoltés avaient permis l’acquisition de matériel. Metimer a ainsi pu commander dix Optimists, cinq SUP (Stand Up Paddle), cinq kayaks et des gilets de sauvetage.

(Photo d'illustration).

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.