19.11.2018

Encadrer les jeunes grâce à la boxe

Dans le cadre des activités de l'USEP, Philippe Arrendel a initié les élèves de l'école Aline Hanson à la boxe du 12 au 16 novembre dernier.

Ring gonflable et trampolines ont occupé la cour de l’école Aline Hanson à Sandy Ground tout au long de la semaine dernière. A tour de rôle, les élèves des différentes classes de primaire ont pu s’initier à la boxe.

« Il s’agit d’un projet USEP avec l’école. On leur fait découvrir un sport innovant par mois. Là c’est la boxe, le mois prochain on va faire du yoga. L’objectif est de donner aux élèves le goût de l’école, de la motivation, à travers d’autres disciplines que celles qu’ils connaissent déjà (basket, foot…). On est content lorsque les coachs décèlent des talents. » avance Jérôme Carlet, professeur des écoles en CM2, et représentant USEP de l’école Aline Hanson.

« Des talents ? Rien qu’ici j’en ai découvert une cinquantaine ! J’aimerais bien les avoir en club ! C’est pour ça que je suis en train de travailler pour ouvrir une école de boxe sur Sandy Ground » explique Philippe Arrendel, ancien boxeur professionnel et fondateur du club Abcintersports. Titulaire d’un brevet d’Etat, il développe avec l'USEP l’activité dans les écoles, collèges et lycées de l’île. Son but : encadrer les jeunes.

« La boxe leur apprend à avoir une certaine confiance en eux, le respect de leur adversaire, et à maîtriser leur agressivité » poursuit-il. Apprendre à boxer, c’est apprendre à respecter les règles : « c’est pas uniquement de la bagarre. La boxe éducative est très stricte en termes d’arbitrage. On n’a pas le droit de frapper très fort, il faut faire des touches. On leur apprend le fair play : saluer son adversaire, lui toucher les gants…Après le combat on s’embrasse chez les boxeurs professionnels. Quand les enfants apprennent les règles, ils ne se battent plus. »

Et les filles ne sont pas les dernières à se prêter au jeu. « J’essaie de leur faire comprendre qu’il faut marquer des touches, mais parfois on a l’impression qu’ils ont des petites vengeances entre eux » s’amuse à observer le coach pour qui la boxe est le meilleur moyen de se défouler. « L’enfant, quand il rentre, il est fatigué. Il n’a pas envie de se battre, ni de violence. Et en plus de cela, il a acquis un certain savoir technique, et appris à se défendre ».

Philippe Arrendel entraîne les boxeurs de l’île depuis vingt ans. Une expérience qui lui permet d’affirmer qu’il faut encadrer les jeunes le plus tôt possible. « J’en ai eu très tôt. Il y en a qui sont partis en live, et que je suis allé chercher. J’ai réussi à les faire entrer dans l’armée, maintenant ce sont des monsieurs ». Mais il regrette le manque d’implication des parents. « Au club, je dois avoir une trentaine de gamins de 13 à 15 ans. On ne voit pas les parents. C’est à se demander s’ils savent que leurs enfants font de la boxe. Il y en a plein que je prends, que je protège, parce que j’ai l’habitude de les voir. Parfois je les aide même à payer leur licence (15 euros pour une licence d’éveil). ».

Le club acbintersports comptait plus d’une cinquantaine de licenciés avant Irma dont certains ont participé à des compétitions nationales. Cette année, Philippe Arrendel pense qu’ils seront plus nombreux. Pour l’instant, les cours se déroulent au collège Mont des Accords les lundi, mercredi et vendredi. Il est parallèlement en train d’effectuer des démarches pour lancer un boxing club à Quartier d’Orléans. En attendant que les plateaux sportifs soient réhabilités, les cours devraient se dérouler dans les établissements scolaires du quartier.

Fanny Fontan
1 commentaire

Commentaires

Voici quelques années, avant l'ère Gibbs, la collectivité avait fourni des revolver factice comme cadeau de Noël aux enfants scolarisés. Maintenant, sous l'ère Gibbs, ce sont des cours de boxe. Ainsi pour diminuer la violence, on utilise la violence. Je ne saisis pas du tout en quoi la boxe peut calmer. Au contraire, la boxe va enseigner comment être encore plus violent avec plus d'efficacité. Ce sont ces petites initiatives, qui, mises bout à bout; augmentent la violence. Réveillez vous et soyez logiques !!!

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.