29.09.2018

E. Macron : «on va reprendre un peu la main sur les travaux dans les écoles»

Sur le tarmac de l’aéroport de Grand Case où il est arrivé samedi à 14 heures, Emmanuel Macron a confié savoir «les impatiences, les difficultés qui demeurent et le travail qui demeure à accomplir». Mais visiblement, il ne l’estimait pas autant en se rendant à Quartier d’Orléans où il a passé plus de cinq heures.

Il a été interpellé par plusieurs personnes en colère contre les autorités dont l’Etat car la reconstruction est trop lente. Le président de la République a avoué à un homme que «ce n’était pas normal avec ce que l’Etat a investi, les écoles ne soient pas au rendez-vous». Et d’affirmer : «il y un problème d’organisation, cela n’a pas été bien utilisé et il y en a des qui ont intérêt à ce que les travaux ne se fassent pas vite pour pouvoir les faire eux-mêmes.»

Emmanuel Macron a assuré vouloir «répondre aux problèmes». «Je ne veux pas que les gamins soient dans cette situation, c’est intolérable. Je ne peux pas l’accepter», a-t-il confié avant d’expliquer à un résident que l’Etat va «un peu reprendre la main sur les travaux dans les écoles».

Après avoir inauguré la nouvelle et provisoire préfecture en modulaire dont les travaux ont été accélérés ces derniers jours pour être quasiment terminés pour la réception du chef de l’Etat, Emmanuel Macron a lancé un message clair à la collectivité : «cette préfecture nous dit ce que nous sommes capables de faire. C’est-à-dire que quand on réagit, quand on s’organise avec exigence, quand on y met les moyens on sait faire sortir de terre des solutions certes provisoires mais qui peuvent durer avec de la qualité et avec du confort. C’est ce que nous devons maintenant collectivement faire partout dans l’île avec la même exigence et c’est possible. Et c’est ce que je veux partout que nous puissions faire pour nos écoles, nos collèges», a-t-il déclaré.

Estelle Gasnet
2 commentaires

Commentaires

Tout le monde a encore une fois entendu ses déclarations et sa « sommation » à la COM concernant les fonds mal ou pas utilisé à bon escient, donc maintenant, on verra s’il y aura des avancées.
WAIT AND SEE

Si je me rappelle, M.GIBBS avait déclaré dans la presse qu'il attendait le président de pied ferme par rapport à l'argent que l'état devait donner. Je pense que maintenant il doit marcher sur des oeufs... car s'il a pas compris l'allocution du président de la république c'est qu'il est bon à rendre son poste

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.