31.08.2018

En Martinique, un collectif propose de nettoyer les plages en musique

Le collectif Neptune souhaite débuter les les journées "Clean My Beach Up" en novembre pour inciter les jeunes à nettoyer les plages.

Alors que les initiatives de nettoyage bénévole prennent de l’ampleur des deux côtés de Saint-Martin, nombreux sont ceux qui regrettent le manque de participation de la jeunesse.

En Martinique, le collectif Neptune, dont l’objectif premier est de promouvoir les musiques électroniques dans la Caraïbe, a choisi de mêler nettoyage des plages et musique afin de motiver les jeunes.

« Nous avons remarqué à chacun de nos évènements que les sites sur lesquels nous les organisons étaient bien trop souvent envahis de déchets. Une belle énergie s'est alors déployée parmi nos membres et nous nous sommes employés à rendre les lieux encore plus propres qu'à notre arrivée » rapporte Benoît Le Fournis, l’un des membres fondateurs.

En mars dernier, suite à une réunion, le collectif décide de s’engager plus intensément dans le respect de la nature. « Nous nous sommes alors penchés sur les questions suivantes : "Comment conscientiser la population sur la beauté et le respect de son île ?" "Quel serait le moyen de rendre plus amusant un bénévolat qui paraît un peu ingrat aux yeux des jeunes ?" » poursuit-il.

Naît alors l’idée de mener des opérations « plages propres » sur fond de musique électronique. Neptune investit son fond de caisse dans un camion doté d’une boule d’attelage afin d’y accrocher une remorque pour transporter non seulement les déchets récoltés mais aussi le matériel nécessaire à l’animation de ces actions.

« Ne bénéficiant d'aucune subvention, nous avons créé une page Facebook  ainsi qu'une cagnotte en ligne pour nous aider à acquérir ce matériel et le faire transiter vers la Martinique. Nous espérons atteindre notre objectif pour la fin octobre car nous allons réaliser la première journée de nettoyage en Novembre » précise Benoît Le Fournis. Les dons serviront à financer, le transit du camion entre Saint-Nazaire et Fort-de-France, un groupe électrogène, des gobelets réutilisables consignés, des tonnelles et du matériel de montage. Pour l’heure ils ont déjà récolté près de 700 euros sur un objectif de 6000 euros.

Le collectif souhaite que ces journées, baptisées "Clean My Beach Up" aient un impact positif sur la Martinique, et partout ailleurs.

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.