11.06.2018

Comment les archives territoriales ont pu conserver les fonds après Irma

A travers un montage vidéo d’environ six minutes réalisé par la collectivité, les archives territoriales de Saint-Martin proposent de faire découvrir au public les activités de ces derniers mois.

Après un passage évoquant la création des archives territoriales en 2013, premier service public d’archives de toute l’histoire de Saint-Martin, jusqu’au passage de l’ouragan Irma le 6 septembre dernier, le public est invité à découvrir les conséquences des dégâts destructeurs d’Irma sur le patrimoine écrit de Saint-Martin. Du traitement des documents pour remédier à la prolifération des moisissures jusqu’au déménagement des fonds les plus importants pour la reconstruction de Saint-Martin pour assurer leur sécurité et leur préservation, ces séquences montrent la fragilité de preuves essentielles pour les droits des administrations et des citoyens face à ces évènements climatiques hors normes.

En huit mois, ce sont plusieurs millions de feuilles qui ont été séchées, dépoussiérées et traitées pour sauvegarder notre fragile patrimoine archivistique. L’aide du RSMA en octobre a permis d’agir rapidement pour mettre hors d’eau plus de 300 mètres linéaires d’archives. Grâce à un don des archives nationales (Paris), le matériel de traitement d’urgence des archives et de protection des agents (masques, gants, combinaisons) a pu parvenir rapidement à Saint-Martin et permettre à l’équipe de travailler dans de meilleures conditions. Un plan de sauvegarde et de remise en ordre a été élaboré aux archives territoriales de Saint-Martin dès 2014 et mis à jour tous les ans : cette préparation des équipes en amont de l’évènement climatique, activé dès le 2 septembre 2018, a été capitale pour mettre en sécurité les archives. Après le passage de l’ouragan, ce fut un guide précieux pour mettre en place les premières actions de sauvetage décisives pour la sauvegarde, à long terme, des documents, dans un contexte d’autonomie totale (coupure des moyens de communication et d’énergie).

Relocalisées dans un bâtiment provisoire, les archives territoriales ne sont plus en capacité, à ce jour, de recevoir le public. Les demandes de recherche doivent être adressées uniquement à l’adresse suivante : archivesterritoriales.com-saint-martin.fr

Procédure d’accès aux documents communicables

Le public est invité à joindre une photocopie scannée de sa pièce d’identité à sa demande de communication et/ou de recherche de documents pour que le service puisse procéder à une inscription et au traitement de la demande.

Seules les demandes liées aux permis de construire peuvent actuellement être honorées, sous réserve des dispositions réglementaires liées à la communicabilité de ces documents.

Toutes les demandes d’Etat-Civil (actes de naissance, décès, mariage) doivent désormais être adressées uniquement au service de l’Etat-Civil à la Collectivité, quelle que soit la date des actes.

Seules les demandes adressées par mail à l’adresse archivesterritoriales.com-saint-martin.fr seront traitées. Les moyens informatiques et les connexions internet étant en cours de rétablissement, les délais de réponse pourront être variables.

Il est rappelé au public que le bâtiment de la Médiathèque et des Archives territoriales (Concordia) est totalement fermé au public depuis le 6 septembre 2018 : il est désormais inutile de se rendre dans ce bâtiment pour effectuer des demandes d’archives.

Anonyme
2 commentaires

Commentaires

Et justement qu'en est-il de la Médiathèque ?
Ce bâtiment a coûté cher. Sera-t-il remis en état ?

Bravo pour la vidéo !

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.