10.03.2018

Ecoles de Grand Case : les parents reçus par les élus

La rencontre a eu lieu vendredi matin.

Après une marche silencieuse, les parents d’élèves des écoles Ghislaine Rogers et Elie Gibs de Grand Case ont échangé vendredi 9 mars avec le vice-président Yawo Nyuiadzi*, en l’absence du président Daniel Gibbs et de la vice-présidente Annick Pétrus, actuellement en Guadeloupe pour rencontrer le recteur d’académie.

La rencontre a eu lieu à l’école à Grand Case. «La discussion a été constructive, la Collectivité comme les parents souhaitant améliorer les conditions d’accueil des élèves des deux écoles concernées. Le vice-président Nyuiadzi a reconnu que dans l’urgence des nombreux dossiers scolaires à traiter, le lien avec les parents d’élèves n’a pas été suffisamment entretenu », indique la COM dans un communiqué de presse.

Pour une meilleure information, la Collectivité compte mettre en place un espace de dialogue avec le corps enseignant et les représentants des parents d’élèves pour les tenir informés des avancées ou des difficultés rencontrées dans le cadre de la reconstruction des écoles, annonce-t-elle. Des réunions d’information sur les travaux seront fréquemment organisées.

Les parents ont également été informés du démarrage prochain des travaux dans les écoles de Grand Case. «Le chantier a pris quelques jours de retard, en raison de la houle et de l’impossibilité pour les cargos de livrer les matériaux commandés », annonce la COM.

La Collectivité s’est fermement engagée à répondre rapidement aux attentes des parents d’élèves et des enseignants, s’agissant notamment des conditions de réouverture de la maternelle Ghislaine Rogers au mois de septembre et de la réouverture du restaurant scolaire des maternelles.

Une réunion est fixée lundi 12 mars, à l’hôtel de la Collectivité avec les représentants des parents d’élèves de Grand Case pour leur présenter les projets de travaux.

D’une façon plus générale, la collectivité s’est engagée à communiquer régulièrement sur l’avancement des chantiers des écoles. Le président Gibbs a annoncé dès le mois de novembre, qu’il «n’accepterait pas une rentrée des classes au rabais à la rentrée de septembre 2018, et que la Collectivité mettrait tout en œuvre pour avancer en ce sens avec le Rectorat et les services de l’Etat ».

* Le vice-président Nyuiadzi était accompagné du conseiller territorial Jean-Raymond Benjamin, du directeur général adjoint en charge du Pôle de développement Durable, Romain Perreau, de Medhi Boucard directeur de l’Education, de Kenroy Bryan, directeur de la Caisse Territoriale des Œuvres Scolaires (CTOS) et de François-Xavier Binvel, directeur de cabinet adjoint du président.  

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.