08.02.2018

Le club des archers de St-Martin se prépare pour le Fédéral de printemps

Une quarantaine d'invités extérieurs participeront à ce tournoi à Saint-Martin les 10 et 11 mars prochains.

Quelques membres du club des archers de Saint-Martin procédaient dimanche 4 février au nettoyage de leur terrain d’entraînement. Adjacent au village du carnaval, il donnait il y a quelques semaines sur une montagne de détritus engendrés par le cyclone, qui ont depuis rejoint l’éco-site.

Tout doit être prêt avant le Fédéral de printemps. Les 10 et 11 mars prochains, le club, affilié à la Fédération française de tir à l’arc, reçoit quarante archers de Guadeloupe, Martinique et Saint-Barthélemy.

« L’an dernier quatre archers de métropole avaient fait le déplacement mais cette année on n’a pas assez de places sur la ligne de tir » explique Yohan Antoine, le président du club des archers de Saint-Martin. Et comme il n’y a pas assez de chambres disponibles dans les hôtels, les membres de Saint-Martin vont en héberger quelques-uns.

Pour arrêter les flèches perdues, il faut une butte de tir au fond, derrière les cibles. Celle qui y était n’existe plus à cause d’Irma. « Nous allons en refaire une, certainement avec des containers » prévoit Yohan Antoine.

Depuis la rentrée, le club de Saint-Martin ne compte qu’une quinzaine de membres (dont près de la moitié sont des femmes), contre une cinquantaine l’année dernière. Après le Fédéral de printemps, le club pourra rouvrir officiellement. Et son effectif remonter en flèche !

 

 

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.