26.09.2017

Des cagnottes en ligne par dizaines pour aider les sinistrés

Comment s'y retrouver ?

Au lendemain du passage d’Irma, les soutiens aux sinistrés se sont multipliés. Des collectes de dons se sont mises en place un peu partout en métropole ainsi que des cagnottes en ligne. Les plates-formes gofundme and Leetchi en hébergent des dizaines. Elles sont lancées par des personnes qui prétendent vouloir aider les victimes à Saint-Martin.

Il faut néanmoins être très prudents. Les médias nationaux ont notamment révélé que certains individus n’avaient pour but que de profiter de la générosité des autres. Certaines campagnes ont un objectif de lever plusieurs centaines de milliers d’euros mais ne précisent pas la destination de la levée de fonds, si ce n’est que c’est pour aider les familles, les enfants, etc.

D’autres en revanche sont lancées par des proches de personnes sinistrées, voire par des sinistrés eux-mêmes ; leur objectif est beaucoup plus raisonnable, quelques milliers d’euros.

On retrouve par exemple la cagnotte pour financer la reconstruction de Wind Adventures. 1 410 euros ont été récoltés sur les 20 000 euros nécessaires. Ou bien celle lancée par la Réserve naturelle. L’hôtel Hévéa à Grand Case a aussi lancé a sienne ; il a besoin de 10 000 euros et a déjà collecté 1 550 euros.

Des levées de fonds sont aussi organisées pour aider des particuliers. Une cagnotte est ainsi mise en ligne pour Monia Turcotte ( 3 335 € récoltés sur un objectif de 5 000 €), Alex ( 7 090 $ donnés sur un objectif de 15 000 $), Jef et Lu, Charlène, etc.

Des cagnottes sont aussi lancées pour reconstruire le restaurant Hercule et le Candy Man avec des objectifs respectifs de 25 000 euros et 10 000 dollars.

Laurence qui a quitté l'île il y a quelques mois, a souhaité soutenir Saint-Martin, précisément les enfants. Elle a ainsi lancé SOS Saint-Martin Irma.

La direction de l’entreprise Edeis qui gère l’aéroport de Grand Case veut récolter 10 000 euros pour aider les «collègues de Saint-Martin», 4 040 euros ont été récoltés.

Un collectif de photographes s’est créé afin de pouvoir un Noël pour les enfants de Saint-Martin.

La Maison de Saint-Martin à Paris est parvenue à lever plus de 18 880 euros pour les Saint-Martinois.

Enfin, le groupe Sonesta Resorts dont le bâtiment à Maho a été entièrement détruit, fait appel aux donateurs. Plus de 85 300 dollars ont été récoltés sur les 300 000 espérés. L’argent récolté servira à l’achat de nouveaux matériels mais aussi à aider les employés.

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.