03.09.2017

Situation de crise : comment les autorités s’organisent

Des demandes de renforts ont déjà été formulées ; les premiers doivent arriver lundi.
  • Rôle de la préfecture

Lors d’un passage d’un cyclone, la préfète de Saint-Martin prend la direction des opérations de secours. Elle dirige le plan Orsec (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile) qui permet «une mise en œuvre rapide et efficace de tous les moyens nécessaires » sous son autorité.

La mission de la préfecture est d’assurer la coordination de l’ensemble des services de secours.

La préfète préside le centre opérationnel. Le centre opérationnel est un outil de gestion de crise à disposition du préfet qui l’active quand un événement majeur a lieu sur son territoire. Il rassemble l'ensemble des acteurs de la sécurité civile, la police, la gendarmerie, les services de l'Etat concernés et un représentant de la collectivité. Ce dernier est chargé de faire le lien avec la Collectivité qui dispose aussi de son PC de crise.

  • Rôle de la Collectivité

Les compétences de la COM est d’assurer la protection de la population. Dès l’alerte donnée par la préfecture, le président de la COM activera les dispositions spécifiques du  Plan Territorial de Sauvegarde et le Poste de Commandement (PC) de la Collectivité.

Ce dispositif est le maillon local de la sécurité civile renforçant l’organisation générale des secours et le plan Orsec.

La COM doit alerter la population des dangers de la situation et l’inciter à adopter un comportement adéquat pour se mettre en sécurité en appliquant les consignes données via les communiqués de presse et disponibles sur le site de la Collectivité dans sa rubrique dédiée aux risques majeurs.

Elle devra également informer la population de l’évolution de la situation, tout au long de l’évènement, puis de la fin du sinistre, une fois le danger écarté.

  • Demande de renforts

Les services de la préfecture travaillent depuis trois jours sur les conséquences du passage d’Irma sur les îles du Nord. Une réunion doit encore avoir lieu dimanche en fin de matinée pour faire le point avec les autorités de la zone et Paris.

Des renforts ont déjà été demandés. Une soixantaine de personnes doivent arriver lundi de métropole et des pompiers de Guadeloupe mardi.

Téléchargez notre spécial cyclone pour consulter les consignes de sécurité : 

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.