22.08.2017

Suspension en urgence de la chasse au pigeon à couronne blanche

Une victoire pour les associations de protection des animaux.

Par ordonnance datée du 18 août 2017, le tribunal administratif de Guadeloupe a suspendu en urgence la chasse du pigeon à couronne blanche sur le département de la Guadeloupe et la collectivité de Saint Martin. Cette décision fait suite aux arguments soulevés par les trois associations qui l’avaient saisi : l’ASFA (Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles), l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) et la LP0 (Ligue de protection des oiseaux).

« Malgré le statut d'espèce « en danger d'extinction » du pigeon à couronne blanche (Patagioenas leucocephala) que lui a attribué l'UICN, le Préfet de Guadeloupe a[vait] autorisé sa chasse jusqu’au 7 janvier 2018, faisant fi des décisions déjà rendues par le juge administratif lors de la saison de chasse précédente » s'indigne la LPO dans un communiqué de presse paru le 21 août dernier. La chasse de cette espèce endémique des Caraïbes était ouverte depuis un mois. « Elle faisait courir un risque grave et immédiat à la biodiversité locale puisqu’elle recouvrait notamment la période de reproduction et de dépendance des jeunes. Ce qui constitue une violation du code de l’environnement !  » poursuit l'association dans le même communiqué..

Pour l’heure, la chasse de cet oiseau est officiellement immédiatement suspendue en attendant la décision sur le fond, qui n’interviendra que dans quelques mois. Les associations réitèrent leur demande d’inscription du pigeon à couronne blanche sur la liste des espèces protégées de la Guadeloupe et de la Martinique.

Cette victoire inter-associative ravira certainement les riverains défenseurs de l’environnement de Saint-Martin qui se plaignent des coups de fusil dès 6 heures du matin depuis l’ouverture de la chasse et dénoncent « un carnage écologique ».

Crédits photo : pigeon à couronne blanche (Patagioenas leucocephala) par Frantz Duzont

Fanny Fontan
3 commentaires

Commentaires

Ce matin mardi chasse des 5 h 50 au lieu de 6 h . Bien dit un carnage écologique. Au moins 80 coups de fusils jusqu’à 11 h . Il faut arrêter la chasse à SAINT MARTIN.

Tout à fait d accord les coups de fusils résonnent d une façon lugubre le dimanche matin c est honteux de tirer sur des tourterelles je ne comprendrais jamais ce besoin de détruire de décimer les gens qui veulent se servir d un fusil qu' ils prennent leur courage à deux mains et aillent combattre daesh mais ça c est plus dur que de tuer les oiseaux,

On marche sur la tête! Sans parler du fusil de chasse qui servira un jour à abattre un voisin ou un ennemi imaginaire... Comme s'il n'y avait pas assez d'armes en circulation à St Martin... Du grand n'importe quoi!

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.