06.06.2017

Deux supérettes braquées à dix minutes d'intervalle

Lundi 5 juin deux individus qui se déplaçaient en scooter ont commis deux vols à main armée à dix minutes d'intervalle. Munis chacun d'une arme de poing et portant chacun leur casque ils ont commencé à 13 heures par braquer une supérette à Agrément. Dix minutes plus tard ils ont, sur le même mode opératoire, braqué une autre supérette à Concordia. Le montant du préjudice est estimé à deux fois 300€/$.

L'enquête est confiée à la section de recherches et permettra notamment d'établir si les deux individus recherchés sont les auteurs de deux braquages similaires commis à Sandy Ground vendredi 2 juin dans la soirée. 

Fanny Fontan
6 commentaires

Commentaires

ils avaient leurs casques !! c'est déjà ça...pff quelle misère, et nous sommes au tout début de la basse saison...faut remettre les gendarmes aux endroits stratégiques, toute la saison. c'est sûr que ce n'est pas notre police territoriale qui va assurer un peu de sécurité en ville.

excellent clin d’œil!!!

Pourquoi Notre Police Territorial Devraient-ils Assurer Notre Sécurité? Alors que Nous Leurs accordons guerre une miette de respect! Ni au niveau civique, Ni au niveau Admin...Ils sont supposés Travailler avec Les Blue Beez qui leur dégrade constamment...Si Je Faisais Partie d'eux J'aurai le même comportement...toucher mon Salaire et Relax!!

Petit exemple: La Police Territoriale est Appelé pour une bagarre entre ado armé de couteaux sur la voie publique, ils interviennent...l'un d'eux est blessé. Le Lendemain Ces mêmes Policiers intervenant sont convoqués a la Gendarmerie où ils sont photographiés et soumis au prises d'empreintes cars les Parents des ados ont Portés Plainte!!!

Ceci est juste une des exemples irrespectueux que subissent ces Policiers au Yeux de Leurs soit disant patenaires !

Il y a probablement quelques mésententes entre détenteurs de l'autorité et de l'ordre public, il arrive aussi qu'à la suite d'un mauvais coup, un policier national ou gendarme soit entendu par sa hiérarchie ou suspecté par un procureur si le mauvais coup comporte quelques lacunes ou une conduite inappropriée de l'autorité.
notre police territoriale est respectable, et bien entendu il est de notre devoir de citoyen de respecter notre police, quelqu'elle soit, mais enfin j'ai l'impression que notre police territoriale n'est composée que de 2 personnes!!! on ne la voit que rarement patrouiller en ville, sauf les jours d'enterrement ou bien lors de courses cyclistes. Alors combien sont-ils? pourquoi ne pas produire un bilan d'activité pour que la population sache ce qu'il se passe...comme tu dis, prendre le salaire et relax!! je ne sais pas pour toi, mais pour moi, une partie de leur salaire sors de ma poche à moment donné, je voudrais bien savoir ce qui est fait avec.

@Soualigan: Parlez-vous des policiers municipaux qui ont relâché l'agresseur au couteau plutôt que de l'interpeller ?

Si c'est le cas c'est tout à fait normal qu'on porte plainte contre eux c'est de la non-assistance à personne en danger + relâcher un criminel dangereux en pleine ville c'est...comment dire...contraire à leur mission de service public de maintien de l'ordre ?

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.