01.09.2016

Rentrée scolaire : ce qui va changer cette année

Le recteur de Guadeloupe était mercredi 31 août à Saint-Martin pour présenter les nouveautés nationales et locales qui seront mises en place dès la rentrée.

Réforme du collège et des programmes, développement du numérique et renforcement de la sécurité… l’année scolaire 2016-2017 promet son lot de nouveautés. Camille Galap, le recteur de l’académie de Guadeloupe, et son comité de direction sont venus présenter mercredi 31 août les changements nationaux ainsi que ceux spécifiques aux îles du Nord.

Etaient convoqués à cette réunion qui s’est déroulée au centre culturel de Sandy Ground tout au long de la matinée : les chefs d’établissement, leurs adjoints, les directeurs d’école, l’équipe du service de l’éducation, les personnels non rattachés à un établissement (médecin scolaire, infirmiers/ières scolaires, assistantes sociales, enseignant-référent, EMS, coordonnateurs) et les nouveaux arrivants.

Les nouveautés énoncées avaient été préalablement décrites par la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem lors d’une conférence de presse, lundi 29 août 2016, et déclinées en plusieurs thématiques : 

La maîtrise des fondamentaux

Nouveaux programmes : le français et les mathématiques sont recentrés à l’école sur l’acquisition des fondamentaux. La pédagogie de la répétition et de l’entraînement quotidien est au cœur de ces nouveaux programmes. Ainsi, afin d’assurer la maîtrise de la langue, les horaires de français sont renforcés. Les nouveaux programmes prévoient des travaux d’écriture, des activités de lecture et des exercices de calcul mental, tous quotidiens.

Priorité au premier degré : avec notamment le renforcement du dispositif «plus de maîtres que d’élèves». Dans les îles du Nord six postes de maîtres supplémentaires ont ainsi été créés, qui viendront soutenir les enseignants en charge d'une classe. 

Réforme du collège

Présentée au printemps 2015, la réforme du collège plafonne les horaires à 26 heures par semaine pour les élèves. Ainsi 20% des horaires sont alloués à du travail en petits groupes, accompagnement personnalisé de tous les élèves, et des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) qui doivent associer au moins deux matières différentes et deviennent obligatoires (3h/semaine) à partir de la 5e. Les options latin et grec disparaissent au profit d’un EPI «langues et culture de l’Antiquité», renforcé par un «enseignement de complément» pour les volontaires.

La LV2 (deuxième langue vivante) est désormais enseignée dès la 5e (et par ailleurs la LV1 dès le CP)

Evaluation de la scolarité

Un nouveau livret scolaire unique du cours préparatoire (CP) à la troisième, sera accessible en ligne.

Le diplôme national du brevet s’enrichit avec l’évaluation des sciences lors des épreuves écrites et désormais une épreuve orale.

Plan numérique

À partir de cette rentrée, un quart des collèges et 1 800 écoles répartis sur l’ensemble du territoire entrent pleinement dans le plan numérique, dont le déploiement se poursuivra pour les rentrées 2017 et 2018. A Saint-Martin, les 5e du de Quartier d’Orléans attendent leurs tablettes depuis l’année dernière. Cette année c’est théoriquement au tour des 5e de Mont des Accords.

Mobilisation de l’école pour les valeurs de la République

Le plan de grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République élaboré à la suite des attentats de janvier 2015 a prévu 11 mesures pour renforcer la transmission des valeurs de la République. Parmi lesquelles : le développement de la pédagogie de la laïcité, la mise en place de l’enseignement moral et civique et du parcours citoyen ou encore la création de la réserve citoyenne de l’éducation nationale.

Renforcement de la sécurité

S’ajoutent aux mesures prises après les attentats du 13 novembre 2015, qui sont renouvelées, trois exercices obligatoires de simulation par an, dont l’un d’un attentat-intrusion. Les élèves seront sensibilisés aux gestes de secours dès la maternelle. Et tous les délégués, du collège et du lycée, pourront bénéficier d’une formation aux premiers secours pour obtenir le certificat de compétences de citoyen de sécurité civile. Tous les élèves de 5e auront au moins bénéficié du module de sensibilisation aux gestes qui sauvent (2h de formation).

Une réunion aura lieu le 28 septembre à Saint-Martin en présence de la préfète déléguée et des représentants des services de l’éducation et de la COM pour préparer élèves et enseignants aux risques sismiques, cycloniques ainsi qu’aux risques d’attentats. «Il s’agit de former les cadres de l’enseignement et les élèves à avoir les bons gestes » a précisé Camille Galap lors d’un point presse à l’issue de la réunion. Des rondes de police et de gendarmerie sont également prévues autour des établissements scolaires. «On demande aux établissements d’être attentifs à ce qui pourrait représenter un danger sans pour autant tomber dans la psychose» a ajouté le recteur.

Classes bilingues et cours de FLE : une exclusivité locale

A Saint-Martin, où la majorité des écoles fait partie d’un réseau d’éducation prioritaire (REP ou REP +), seules quatre écoles sont hors éducation prioritaire. Le collège Mont-des-Accords est en REP, celui de Quartier d’Orléans en REP+. L’effectif en éducation prioritaire représente 80% de l’effectif du premier degré et 44% du second degré. Ainsi des mesures spécifiques, tenant compte des particularités du territoire ont été mises en place découlant des propositions du service de l’éducation des îles du Nord comprises dans la déclinaisaion locale du projet académique nommée D’Pass. Ainsi à Saint-Martin cinq classes bilingues sont ouvertes cette année classes : quatre en moyenne section de maternelle et une en 6e Par ailleurs, 100 enseignants de Saint-Martin vont bénéficier d’une formation gratuite à distance de Français Langue Etrangère gratuitement. Le recteur a salué le succès « inespéré » de cette opération qui avait rassemblé 200 candidatures pour 100 places et aura « un effet très bénéfique dans les années à venir ».

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.