13.04.2018

COM : un budget de 270 millions d'euros pour 2018

La section de fonctionnement représente plus des deux tiers du budget.

Ce n’est pas un «budget de combat» que le président Daniel Gibbs a présenté jeudi matin aux élus du conseil territorial réunis en séance plénière mais un budget tout de même en très forte hausse par rapport à celui de 2017 s’établissant à 270,76 millions d’euros contre 177,94 millions l’an passé, soit + 93 millions.

  • Section de fonctionnement

- Avec 182,86 millions d’euros, la section fonctionnement est en hausse de 29 %. Elle représente les deux tiers du budget cette année contre 79 % en 2017.

40 % des dépenses sont affectées aux charges à caractère général (formation professionnelle, nettoyage, frais d’entretien des bâtiments, d’assurance, transports scolaires, etc.) et aux charges de personnel (44 millions). Les dépenses liées au RSA sont en baisse de plus de 8 % (15,3 millions). Le chapitre «autres charges de gestion courante» enregistre lui une hausse conséquente de 61 % et s’élève à 41,54 millions d’euros. Cette augmentation est principalement due à l’inscription pour la première fois au budget des «admissions en non-valeur» (ANV) à hauteur de 17,1 millions d’euros. Les ANV sont les sommes que l’administrateur des finances publiques n’a jamais pu recouvrer car les contribuables ont disparu sans laisser d’adresse et ces sommes s’élèvent à 17,1 millions depuis la création de 2007.

27,64 millions sont virées à la section investissement.

- En matière de recettes, un peu moins d’un tiers est généré par les impôts et taxes (58,40 millions). Les dotations et participations (88,6 millions) ont été multipliées par trois du fait d’une subvention exceptionnelle de 50 millions octroyée par l’Etat.

  • Section d’investissement

- Les investissements s’établissent à 87,9 millions, soit + 142 % par rapport à l’an passé. Ce sont plus de 51 millions supplémentaires inscrits en 2018 dans cette section. Elle représente un peu moins d'un tiers du budget contre à peine 20 % en 2017. Une élaboration dictée par la nécessité de reconstruire la partie française après le passage d’Irma. Ainsi près de 57 millions d’euros ont été inscrits en programme d’équipements. 9,4 millions d’euros seront dégagés pour la réhabilitation des écoles, 2,9 millions pour celle des équipements sportifs, 2,5 millions pour celle de l’éclairage public. Sont aussi prévus 12,5 millions d’euros pour aménager la ravine Belle Plaine à Quartier d’Orléans et ainsi limiter le risque inondation dans ce secteur.

La COM a budgétisé 9,7 millions pour des acquisitions immobilières et mobilières dont 3,6 millions de foncier.

5,6 millions d’euros seront consacrés à l’aide à la reconstruction des maisons des personnes sinistrées en difficultés.

- Les recettes d’investissement seront en partie des subventions d’Etat (22,8 millions) et et de l’Union européenne (12 millions de Feder et 16,4 millions du fonds de soutien de l’Europe).

 

Le budget ainsi établi à 182,86 millions en section de fonctionnement et 87,9 millions en section d’investissement a été adopté à la majorité ; ont voté contre Alain Richardson et Jules Charville.

Estelle Gasnet
3 commentaires

Commentaires

tout est dit sur cette gouvernance

tout est dit sur cette gouvernance

ce serait bien de savoir à quoi correspond ce chapitre autre charge de gestion courante qui augment de 61% et qui coûte 41 millions aux administrés. Au fait, si on réduisait un peu le personnel de la COM qui coute un bras et qui ne sert à rien dans certains bureaux (suffit d'aller à la Collectivité pour s'en rendre compte). Bon faut dire les copains et la famille faut bien la placer... mais tout cela coûte aux contribuables. Donc au lieu de pleurer de l'argent à l'état on commence à réduire ses dépenses où on demande à l'état de gérer à sa place (tutelle)

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.