13.11.2017

Marigot accueille le premier paquebot de la saison

Comme prévu depuis des mois, le Crystal Esprit a embarqué ses premiers passagers de la saison dimanche sur le port de Galisbay.

Quasiment deux mois après le passage de l’ouragan Irma, un premier paquebot est de retour sur l’île et c’est en partie française qu’il a accosté. Le Cyrstal Esprit a embarqué dimanche sur le port de Galisbay ses passagers pour une croisière d’une semaine allant aux îles vierges, St Kitts, Nevis et Saint-Barthélemy.

Cette croisière était prévue depuis le début de l’année. La Crystal Cruises spécialiste des croisières de luxe, a souhaité positionner le Cyrstal Esprit, une unité de trente et une suites, au départ de Saint-Martin cette saison. Et si tout se passe bien, elle renouvellera son programme durant trois ans une fois par semaine. Il était donc important pour l’établissement portuaire et la collectivité que Marigot demeure port de base du Crystal Esprit qui s’approvisionnera localement.

Au lendemain du passage d’Irma, des représentants de la compagnie étaient venus à Saint-Martin pour apprécier les conditions et discuter avec les autorités locales. «Un important travail et beaucoup d’efforts ont été réalisés de la part du port pour pouvoir nous accueillir dans les meilleures conditions», reconnaît Jan, le capitaine du paquebot. Arrivé deux semaines plus tôt d’Europe pour tester les équipements et préparer le bateau, il était ainsi ravi dimanche après-midi d’accueillir ses premiers passagers de la saison. Même s’il ne cache pas une certaine déception suite à l’annulation de clients. «La moitié d’entre eux a préféré annulé à cause d’Irma pourtant tout est opérationnel. La semaine prochaine nous aurons cependant plus de clients et ainsi de suite en allant dans la saison», note celui pour qui un travail de marketing et de communication de la part du port, de la COM, de l’office de tourisme et de la compagnie doit être fait pour montrer que l’escale fonctionne bien.

Certains passagers étaient arrivés la veille sur l’île et avaient passé la nuit dans des hôtels ; les autres sont arrivés le jour même. Des rotations en taxi depuis l’aéroport étaient organisées et un aménagement spécifique pour leur embarquement et le dépôt de leurs valises avait été conçu sur le quai. La clientèle est essentiellement américaine à fort pouvoir d’achat. La prestation offerte à bord est «six étoiles », indique l’un des 91 membres d’équipage.

Comme la tradition le veut, un échange de plaque a eu lieu dimanche après-midi pour inaugurer l’escale. La directrice et la présidente de l’office de tourisme, Kate Richardson et Valérie Damaseau, étaient présentes aux côtés d’Albéric Ellis, le directeur du port. Le capitaine du bateau a joué quelques morceaux de musique pendant que ses passagers embarquaient.

Le Crystal Esprit a largué les amarres à 21 heures. Il sera de retour dans sept jours.

Album photo de la visite à bord sur notre page Facebook.

Estelle Gasnet
2 commentaires

Commentaires

Pour une clientèle de ce standing il va être compliqué de longer les montagnes de déchets et autres tas abandonnés le long des "routes". Pourrons-nous compter sur leur empathie pour continuer de s'inscrire pour de telles croisières ? Il faut nous le souhaiter.

Heureuse de constater les efforts communs mis en oeuvre pour redonner vie a notre ile devastee.
moi aussi je viens de perdre mon 50 beneteau et ne veux pas baisser les bras, on recommence, on se releve et on espere que ce sera pour le mieux

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.