26.06.2019

La friperie solidaire du Manteau désormais une braderie hebdomadaire

La braderie est ouverte à toutes et tous chaque mercredi de 9 heures à midi sur le préau de l'association.

En février 2017, l’association Le Manteau inaugurait sa friperie solidaire inspirée du modèle Emmaüs et soutenue par l’Etat. S’inscrivant à la fois dans l’économie circulaire mais aussi sociale et solidaire, ce projet qui fonctionne sur la base de dons, a un double objectif. « Il permet à des personnes ayant de faibles revenus d’accéder à des vêtements et objets à moindre coût (1 €/$), tout en faisant travailler certains usagers qui trient, cousent et réparent ce que les gens sont venus déposer » explique Audrey Gil, la directrice de l’association. Toutefois les personnes inscrites au Manteau, qui n’ont donc pas les moyens et vivent généralement dans la rue, accèdent gratuitement aux vêtements.

Le local, qui avait été aménagé par les usagers de l’association, a été détruit par Irma. « Après le passage du cyclone, nous avons distribué des vêtements gratuitement jusqu’à avril 2018. Puis, ne pouvant nous servir du local, nous avons mis en place un système de braderie » avance la directrice. La braderie est depuis ouverte à tous le mercredi matin de 9 heures à midi sur le préau du Manteau, au-dessus de l’église de Marigot. L’argent récolté sert à l’achat de nourriture pour la préparation de la trentaine de petit- déjeuners et déjeuners servis quotidiennement par l’association à ses usagers.

Le Manteau continue en effet ses autres missions : l’hébergement d’urgence des femmes et enfants et l’accueil de jour, les activités pour les enfants, douches, repas et blanchisserie… et essaie de développer ses actions pour les femmes victimes de violences. Ce qui demande des moyens financiers. « L’association vit grâce aux subventions mais elles ne sont pas assez importantes pour couvrir tous nos besoins » avance Audrey Gil.

La directrice regrette que les gens donnent de moins en moins de vêtements à l’association sous-prétexte qu’une partie d’entre eux sont vendus. « Ceux qui sont vendus le sont à tout petit prix, et cela sert à faire fonctionner l’association dont bénéficient les usagers » insiste-t-elle. Les personnes souhaitant déposer leurs affaires (vêtements, puériculture, meubles etc…) sont invités à venir au Manteau du lundi au vendredi de 7h30 à 17h30.

 

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.