05.02.2019

Les manifestants de la CTOS "refusent toute médiation avec la préfecture et la COM"

La préfète et le président de la Collectivité de Saint-Martin ont proposé ce matin aux manifestants bloquant l’Hôtel de la Collectivité de les recevoir afin de trouver ensemble une voie de recours. Les manifestants ont refusé la médiation, annonce la préfecture dans un communiqué. 

À plusieurs reprises, Daniel Gibbs a reçu une délégation de manifestants. Ils lui ont présenté une liste de revendications dont la principale concernait la situation des agents contractuels dont les contrats à durée déterminée ne peuvent pas être pas renouvelés (16 agents de la CTOS, 17 de la Collectivité). Aucun accord n’a été trouvé. «La préfecture et la Collectivité ont proposé de recevoir une délégation de manifestants en préfecture ce mardi 5 février à 8 h afin de trouver une issue. Leur proposition n’a pas été accueillie favorablement, les manifestants refusant toute médiation », indique la préfecture.

« La préfète et le président de la COM renouvellent leur proposition de médiation et restent à la disposition des manifestants pour trouver une solution équitable et équilibrée à la situation », précise-t-elle.

(Photo d'archive).

Estelle Gasnet
8 commentaires

Commentaires

Mais je n'y crois pas, ce sont les Guadeloupéens qui viennent imposer leur façon de voir la politique.
SAINT MARTINOIS, REVEILLEZ VOUS!
Vous n'etes pas ce peuple d'assistés, refusez ces syndicats voyous qui empeche le développement des autres iles Francaises.
Saint-Martin vit du tourisme, pas de la politique...

Saint-Martinoises et Saint-Martinoises, restez fiers d'être différents et indépendants.
Ne copiez pas ce qui ne marche pas ailleurs!

N'importe quoi !!!!!!, tout marche mieux ailleurs qu'ici. Une ile d'incompétent et de " je me la pète".
Il faut grandir, on vit dans un monde cosmopolitain, et ça veut dire quoi fier et indifférent ? cela ressemble à des propos racistes.
Quand je lis des trucs comme ça, je comprends que rien avance ici, vous êtes débiles!

st martin prend gout a la gréve type guadeloupéenne !!

arrêtez de recruter des emplois publics inutiles ou licenciez d'abord ceux qui touchent le salaire sans travailler !

pas de travail =pas de salaire : les grévistes sont ils payés ?

Incroyable! A quand la venue de Domota 1e comme fouteur de bordel? Apparament certains se sentent plus Gwada que St Martiner. Nous avons pourtant changé de Statut. St Martin WAKE UP!!!

certains martinois ont un point communs avec les gwadas, faire grève, enquiquiner les autres et demander du fric... après on nous parle de préférence locale pour le travail, pas sur que se soit une bonne idée la preuve. Et puis tous ces "grèvistes" ont ils une formation pour occuper légalement ces postes (enfants, etc...) ou c'est encore du copinage

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.