13.12.2018

Yawo Nyuiadzi fera-t-il l’unanimité pour être élu PDG de la Semsamar ?

Il ne l'a pas fait au sein de la majorité du conseil territorial.

Depuis plus d’un an, Yawo Nyuiadzi, deuxième vice-président de la collectivité, est président du conseil d’administration de la Semsamar, aux côtés de la direction générale. Le 13 décembre, le conseil territorial a approuvé une évolution de gouvernance au sein de la société d’économie mixte de Saint-Martin avec l’installation d’un P-DG en lieu et place d’un président et d’une directrice générale. Cette décision doit toutefois être soumise et approuvée par le conseil d’administration de la Semsamar pour entrer en vigueur.

Ce dernier est composé de seize membres dont sept représentant la COM : Yawo Nyuiadzi, Valérie Damaseau, Marie-Dominique Ramphort, Steven Patrick, Jean-Sébastien Hamlet, Sofia Carti et Claire Annette Manuel Philips. Siègent aussi deux élus de la Région Guadeloupe (Guy Lobsar et Jean-Claude Christophe), une élue de la Ville de Basse-Terre en la personne de Marie-Luce Penchard, un représentant de la société foncière de l’Anse Marcel (Simon Smadja), un représentant de la Caisse des Dépôts et Consignations (Pascal Hoffman), un administrateur de la Cepac (François Desmerger), deux représentants des locataires de logements sociaux (Christelle Lencrerot et Jean Gautier) et le président d’honneur, Victor Gibbs. En sachant que les deux représentants des locataires ne disposent que d’une voix consultative.

Si les sept élus de la COM votent pour cette évolution de gouvernance, celle-ci sera adoptée car ils représentent 51 % des voix. Mais au vu du vote jeudi en conseil territorial, il n’est pas certain que les sept élus de la COM votent à l’unanimité. En effet sur les sept présents au CA de la Semsamar, Sofia Carti (qui avait donné procuration à Annick Petrus) a voté contre ce changement en conseil territorial. De plus, concernant la candidature de Yawo Nyuiadzi au poste de P-DG, si on suit le vote en conseil territorial, il n’aura pas non plus l’unanimité puisque Sofia Carti a voté contre sa candidature et Claire Manuel Philips s’est abstenue.

Le conseil d’administration de la Semsamar doit se réunir le 18 décembre prochain.

Estelle Gasnet
1 commentaire

Commentaires

hum il y a bon salaire !!!( 140 000 € mensuel) plus les avantages ,
bien meilleur que le poste de vice- président de la Com

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.